Aug 10 2010

Entre rétrospectives et perspectives … le Film Fong célèbre ses 20 ans!

Published by at 01:53 under Articles

SOURCE: Communiqué le 29.07.2010 par Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Octavie Modert, ministre de la Culture a d’emblée dressé le bilan du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle de l’année 2009.

32 projets ont ainsi bénéficié d’une aide financière sélective pour une enveloppe globale de € 5.386.240 (€ 420.000 pour  l’écriture et/ou le développement, soit 10 projets, € 4.943.000 pour la production de films cinématographiques, soit 21 projets et € 23.240 pour la distribution internationale, soit 1 projet).

17 projets ont trouvé un complément de financement à travers le mécanisme des certificats d’investissement audiovisuel.

Le Fonds a également accordé des subsides pour un montant de € 26.732,60 ainsi que des aides à la promotion à 16 productions luxembourgeoises pour un montant de € 90.380.

La ministre a applaudi les multiples sélections  et récompenses des coproductions luxembourgeoises lors de festivals de films à l’étranger.  Elle a également mentionné l’organisation du Lëtzebuerger Filmpräis, cérémonie qui récompense les meilleures contributions artistiques et techniques, indiquant que sa 5e édition aura lieu fin 2011.

La ministre a terminé sa présentation par l’état des lieux de la numérisation des salles de cinéma au Luxembourg.

François Biltgen, ministre des Communications et des Médias, a pour sa part présenté le bilan des deux dernières décennies du Film Fong qui a été discuté lors des assises du film en mai 2010 en présence des professionnels du cinéma.

Le ministre s’est félicité du succès de la première édition de ces assises et de l’évolution progressive du secteur, de sa grande créativité et du niveau de compétences atteint.

Le ministre a alors détaillé les moyens qui seront mis en oeuvre pour les développements futurs en faveur du secteur de la production audiovisuelle, entre autres, l’adaptation du fonctionnement des systèmes d’aide, le soutien accru aux talents nationaux, le renforcement de la formation en animation (BTS), les studios de production de Dudelange, la promotion nationale et internationale.

François Biltgen s’est montré satisfait des débats qui n’ont pas révélé des problèmes fondamentaux quant aux aides étatiques et leurs fonctionnements. Cependant, il y a lieu de procéder à quelques ajustements afin de maximiser le soutien au développement des films luxembourgeois.

Les ministres ont remis la médaille du « Chevalier de l’Ordre grand-ducal de la Couronne de Chêne » à Henri Roanne-Rosenblatt soulignant ainsi ses mérites, son engagement et ses activités en faveur du développement du cinéma européen et notamment luxembourgeois.

Comments

comments

SOURCE: Communiqué le 29.07.2010 par Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Octavie Modert, ministre de la Culture a d’emblée dressé le bilan du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle de l’année 2009.

32 projets ont ainsi bénéficié d’une aide financière sélective pour une enveloppe globale de € 5.386.240 (€ 420.000 pour  l’écriture et/ou le développement, soit 10 projets, € 4.943.000 pour la production de films cinématographiques, soit 21 projets et € 23.240 pour la distribution internationale, soit 1 projet).

17 projets ont trouvé un complément de financement à travers le mécanisme des certificats d’investissement audiovisuel.

Le Fonds a également accordé des subsides pour un montant de € 26.732,60 ainsi que des aides à la promotion à 16 productions luxembourgeoises pour un montant de € 90.380.

La ministre a applaudi les multiples sélections  et récompenses des coproductions luxembourgeoises lors de festivals de films à l’étranger.  Elle a également mentionné l’organisation du Lëtzebuerger Filmpräis, cérémonie qui récompense les meilleures contributions artistiques et techniques, indiquant que sa 5e édition aura lieu fin 2011.

La ministre a terminé sa présentation par l’état des lieux de la numérisation des salles de cinéma au Luxembourg.

François Biltgen, ministre des Communications et des Médias, a pour sa part présenté le bilan des deux dernières décennies du Film Fong qui a été discuté lors des assises du film en mai 2010 en présence des professionnels du cinéma.

Le ministre s’est félicité du succès de la première édition de ces assises et de l’évolution progressive du secteur, de sa grande créativité et du niveau de compétences atteint.

Le ministre a alors détaillé les moyens qui seront mis en oeuvre pour les développements futurs en faveur du secteur de la production audiovisuelle, entre autres, l’adaptation du fonctionnement des systèmes d’aide, le soutien accru aux talents nationaux, le renforcement de la formation en animation (BTS), les studios de production de Dudelange, la promotion nationale et internationale.

François Biltgen s’est montré satisfait des débats qui n’ont pas révélé des problèmes fondamentaux quant aux aides étatiques et leurs fonctionnements. Cependant, il y a lieu de procéder à quelques ajustements afin de maximiser le soutien au développement des films luxembourgeois.

Les ministres ont remis la médaille du « Chevalier de l’Ordre grand-ducal de la Couronne de Chêne » à Henri Roanne-Rosenblatt soulignant ainsi ses mérites, son engagement et ses activités en faveur du développement du cinéma européen et notamment luxembourgeois.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply