Mar 15 2010

La Cinémathèque devient une fac de cinéphilie

Published by at 14:42 under Articles,Events & Projects

SOURCE: http://lequotidien.editpress.lu/les-loisirs/9471.html – Pablo Chimienti
www.caligaritarantino.lu

CINÉMA Présenter toute l’histoire du cinéma en dix leçons, sur une année, tel est le projet de la Cinémathèque de Luxembourg.

L’éducation à l’image est une mission qui tient à cœur à un certain nombre d’institutions grand-ducales. Parmi elles, la Cinémathèque de la Ville qui, en collaboration avec l’université du Luxembourg, lance le projet «De Caligari à Tarantino, toute l’histoire du cinéma en 10 leçons». Un projet un peu mégalomane, à la fois ludique, instructif et sérieux.

L’idée : organiser sur une année, tous les derniers lundis du mois (à l’exception de juillet et août) dix grands rendez-vous cinéphiliques, autrement dit, dix leçons qui traitent d’une décennie de l’histoire du 7e art. Les années 1900 le lundi 22 mars, les années 10 le lundi 29 mars, les années 20 le lundi 26 avril, etc. jusqu’aux années 2000 le lundi 28 mars 2011. Chaque leçon propose une conférence d’une heure – donnée, pour la plupart, par des professeurs d’université spécialisés en cinéma et dans la décennie en question – ponctuée à chaque fois de nombreux extraits de films.

Puis les organisateurs ont prévu un interlude où le public pourra boire, manger et échanger ses points de vue avec les professeurs et les autres participants et, enfin, la projection d’un film-clé de la période dite : Citizen Kane, de Welles (photo) pour les années 40, À bout de souffle, de Godard pour les années 60, Blue Velvet, de Lynch pour les 80…

À ces cours magistraux s’ajoute, presque tous les dimanches, un autre film phare de la décennie. Une sorte de best of du cinéma mondial en 40films, subjectif bien sûr, où l’on peut regretter l’absence de tel ou tel cinéaste. Mais bon…

«L’idée, explique le conservateur de la Cinémathèque, Claude Bertemes, vient du fait que la plupart des gens ont sur le cinéma un avis subjectif, sans voir les ponts qu’il peut y avoir avec d’autres films ou d’autres réalisateurs. On peut donc prendre du plaisir à regarder Pulp Fiction en tant que tel, mais on peut encore plus apprécier le film de Tarantino si on connaît bien les films noirs; et on peut encore plus apprécier les films noirs si on connaît bien les films expressionnistes allemands des années 20, comme Le Cabinet du docteur Caligari . C’est ce qu’on propose de faire avec ces leçons.»

Pour tenter de fidéliser le public et lui donner une vision d’ensemble de toute l’histoire du cinéma, la Cinémathèquea prévu des pass attrayants pour tout le cycle, ou juste les dix leçons. Mais un accès à juste une leçon ou un film est aussi possible. Les plus assidus pourront même, en mars 2011, passer une sorte de test à choix multiples sur le cinéma, et, peut-être, obtenir le certificat «”Docteur” ès cinéphilie», que la Cinémathèque et l’Uni viennent d’inventer, non sans humour. Avec eux, la connaissance du 7e art est désormais à la portée de tous. À chacun maintenant d’en profiter!

www.caligaritarantino.lu

Comments

comments

SOURCE: http://lequotidien.editpress.lu/les-loisirs/9471.html – Pablo Chimienti
www.caligaritarantino.lu

CINÉMA Présenter toute l’histoire du cinéma en dix leçons, sur une année, tel est le projet de la Cinémathèque de Luxembourg.

L’éducation à l’image est une mission qui tient à cœur à un certain nombre d’institutions grand-ducales. Parmi elles, la Cinémathèque de la Ville qui, en collaboration avec l’université du Luxembourg, lance le projet «De Caligari à Tarantino, toute l’histoire du cinéma en 10 leçons». Un projet un peu mégalomane, à la fois ludique, instructif et sérieux.

L’idée : organiser sur une année, tous les derniers lundis du mois (à l’exception de juillet et août) dix grands rendez-vous cinéphiliques, autrement dit, dix leçons qui traitent d’une décennie de l’histoire du 7e art. Les années 1900 le lundi 22 mars, les années 10 le lundi 29 mars, les années 20 le lundi 26 avril, etc. jusqu’aux années 2000 le lundi 28 mars 2011. Chaque leçon propose une conférence d’une heure – donnée, pour la plupart, par des professeurs d’université spécialisés en cinéma et dans la décennie en question – ponctuée à chaque fois de nombreux extraits de films.

Puis les organisateurs ont prévu un interlude où le public pourra boire, manger et échanger ses points de vue avec les professeurs et les autres participants et, enfin, la projection d’un film-clé de la période dite : Citizen Kane, de Welles (photo) pour les années 40, À bout de souffle, de Godard pour les années 60, Blue Velvet, de Lynch pour les 80…

À ces cours magistraux s’ajoute, presque tous les dimanches, un autre film phare de la décennie. Une sorte de best of du cinéma mondial en 40films, subjectif bien sûr, où l’on peut regretter l’absence de tel ou tel cinéaste. Mais bon…

«L’idée, explique le conservateur de la Cinémathèque, Claude Bertemes, vient du fait que la plupart des gens ont sur le cinéma un avis subjectif, sans voir les ponts qu’il peut y avoir avec d’autres films ou d’autres réalisateurs. On peut donc prendre du plaisir à regarder Pulp Fiction en tant que tel, mais on peut encore plus apprécier le film de Tarantino si on connaît bien les films noirs; et on peut encore plus apprécier les films noirs si on connaît bien les films expressionnistes allemands des années 20, comme Le Cabinet du docteur Caligari . C’est ce qu’on propose de faire avec ces leçons.»

Pour tenter de fidéliser le public et lui donner une vision d’ensemble de toute l’histoire du cinéma, la Cinémathèquea prévu des pass attrayants pour tout le cycle, ou juste les dix leçons. Mais un accès à juste une leçon ou un film est aussi possible. Les plus assidus pourront même, en mars 2011, passer une sorte de test à choix multiples sur le cinéma, et, peut-être, obtenir le certificat «”Docteur” ès cinéphilie», que la Cinémathèque et l’Uni viennent d’inventer, non sans humour. Avec eux, la connaissance du 7e art est désormais à la portée de tous. À chacun maintenant d’en profiter!

www.caligaritarantino.lu

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply