Mar 21 2012

Photo op à Mondorf

Published by at 01:28 under Articles,Deutsch

SOURCE: www.land.lu

Paul Scheuer et Maisy Hausemer ont écrit un scénario. C’est bien d’écrire des scénarios, les responsables politiques et du Film Fund soulignent à longueur d’année que les scénarios des films luxembourgeois seraient leur faiblesse. Celui-ci serait même tellement bien que le jury du Filmpräis 2012, présidé par Marie Labory, lui a attribué un « prix de la meilleure contribution artistique », tenant même à « relever la qualité littéraire et l’originalité de l’écriture scénaristique » de l’œuvre. Or, fait assez rare au Luxembourg, des huées ont accompagné la montée sur scène des deux pionniers du film luxembourgeois le soir de la remise des prix devant un parterre de 800 invités, vendredi 9 mars, au Chapito à Mondorf. C’est peut-être parce que le film, D’Symmetrie vum Päiperlek, réalisé par les scénaristes eux-mêmes, qui n’avait été présenté que la veille, dans le cadre du festival Discovery Zone, n’est pas vraiment bon.

Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

SOURCE: www.land.lu

Paul Scheuer et Maisy Hausemer ont écrit un scénario. C’est bien d’écrire des scénarios, les responsables politiques et du Film Fund soulignent à longueur d’année que les scénarios des films luxembourgeois seraient leur faiblesse. Celui-ci serait même tellement bien que le jury du Filmpräis 2012, présidé par Marie Labory, lui a attribué un « prix de la meilleure contribution artistique », tenant même à « relever la qualité littéraire et l’originalité de l’écriture scénaristique » de l’œuvre. Or, fait assez rare au Luxembourg, des huées ont accompagné la montée sur scène des deux pionniers du film luxembourgeois le soir de la remise des prix devant un parterre de 800 invités, vendredi 9 mars, au Chapito à Mondorf. C’est peut-être parce que le film, D’Symmetrie vum Päiperlek, réalisé par les scénaristes eux-mêmes, qui n’avait été présenté que la veille, dans le cadre du festival Discovery Zone, n’est pas vraiment bon.

Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply