Dec 07 2010

Story Matters Here

Published by at 12:54 under Articles,Events & Projects,Français

SOURCE: http://www.land.lu/

D’ici le 15 décembre, les producteurs peuvent déposer leurs propositions pour une première série télé luxembourgeoise, soap ou sitcom, qui sera financée paritairement par RTL et le Film Fund
Cherche Aaron Sorkin désespérément Dans les bureaux des maisons de production, des auteurs et des scénaristes, de Bertrange au Kirchberg, en passant par Berlin, ça cogite dans tous les coins. On sent quasiment la tension qui monte avec l’approche du 15 décembre, jour de clôture de l’appel à idées lancé par le Film Fund et RTL Tele Lëtzebuerg pour la création de la première série de télévision luxembourgeoise. En tout, ils auront officiellement eu six semaines pour développer une idée à décliner en douze à 36 épisodes de 25 minutes chacun, imaginer les personnages ou encore détailler un épisode-pilote. Les contraintes de l’appel officiel sont minimales, voire vagues : il s’adresse aux producteurs agréés auprès du Film Fund, l’histoire de la série doit être en rapport avec la réalité socio-culturelle luxembourgeoise, être en luxembourgeois et pouvoir se tourner dans un à trois différents décors maximum…

Den vollständigen Beitrag finden Sie im neuen d’Lëtzebuerger Land am Zeitungskiosk.
Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

SOURCE: http://www.land.lu/

D’ici le 15 décembre, les producteurs peuvent déposer leurs propositions pour une première série télé luxembourgeoise, soap ou sitcom, qui sera financée paritairement par RTL et le Film Fund
Cherche Aaron Sorkin désespérément Dans les bureaux des maisons de production, des auteurs et des scénaristes, de Bertrange au Kirchberg, en passant par Berlin, ça cogite dans tous les coins. On sent quasiment la tension qui monte avec l’approche du 15 décembre, jour de clôture de l’appel à idées lancé par le Film Fund et RTL Tele Lëtzebuerg pour la création de la première série de télévision luxembourgeoise. En tout, ils auront officiellement eu six semaines pour développer une idée à décliner en douze à 36 épisodes de 25 minutes chacun, imaginer les personnages ou encore détailler un épisode-pilote. Les contraintes de l’appel officiel sont minimales, voire vagues : il s’adresse aux producteurs agréés auprès du Film Fund, l’histoire de la série doit être en rapport avec la réalité socio-culturelle luxembourgeoise, être en luxembourgeois et pouvoir se tourner dans un à trois différents décors maximum…

Den vollständigen Beitrag finden Sie im neuen d’Lëtzebuerger Land am Zeitungskiosk.
Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply