Dec 05 2009

Filmprais 04.12.2009

Published by at 11:41 under Events & Projects

SOURCE: www.rtl.lu

Zur Auswahl vum Lëtzebuerger Filmpräis stoungen 3 Lëtzebuerger Filmer, 18 Co-Produktiounen, 15 Court-métragen, 10 Documentairen a 7 Animatiounsfilmer.

D’Jury huet am ganze Präisser an 8 Kategorien an e Prix spécial du Jury iwwerreecht.

De Jury: De Boyd van Hoeij, d’Désirée Nosbusch, den Dan Wiroth, de Frank Wilhelm, d’Viviane Reding, de Klaus Peter Weber an den Nico Simon

Hei déi komplett Lëscht vun de Gewënner mat der Jury hirer Begrënnung:

Prix du meilleur court-métrage: Saesa Kiyokawa fir de Film ROUTINE

“Le jury estime que la qualité « technique » de l’ensemble des courts-métrages présentés est d’un niveau très élevé. Merci aux techniciens qualifiés de haut niveau, merci au Fonds National de Soutien à la Production Audiovisuelle. Le jury constate néanmoins dans la majeure partie des courts une faiblesse dans l’écriture. Il tient à rappeler aux jeunes réalisateurs que le court métrage est au cinéma ce que la nouvelle est à la littérature, donc un art complet. Le jury a décidé d’attribuer le prix à une œuvre qui a su convaincre par sa simplicité, sa sensibilité et son honnêteté. Une histoire simple, efficace, avec juste ce qu’il faut de surréalisme pour nous emmener dans un monde de suspens et d’intrigue.

Prix spécial du Jury: Christina Schaffer fir d’Decoren an de Filmer Réfractaire, Vault, Luftbusiness, Nous trois, Entrée des artistes, X on a map, Senteurs, Dust, Flawless, la différence, an House of Boys


“Le jury a pris la liberté d’attribuer un prix spécial du Jury à une personne très spéciale: Une personne qui a su nous convaincre par son talent dans de nombreuses réalisations durant de nombreuses années. Cette personne figurant dans le générique de 11 Films rien que ces deux dernières années en qualité de chef de poste de son département, auquel elle a su apporter son savoir faire, non, son talent indéniable.”

Prix de la meilleure coproduction: Bride Flight vum Ben Sombogaart, Samsa Film

“For a fluently made and always involving classical melodrama with international appeal that integrates work on several locations including Luxembourg, and for a long-standing co-production relationship that has made the production of this international success possible.”

Prix du meilleur documentaire: Entrée d’artistes vum Andy Bausch

“Le Jury entend souligner l’excellent niveau technique ainsi que l’orginalité thématique des dix films nominés dans la catégorie « Documentaire luxembourgeois » et attribue le Prix à Entrée d’artistes, réalisé par Andy Bausch. Le cinéaste luxembourgeois a su habilement mêler images d’archives, témoignages, documentation et reconstitution. Son film fait revivre l’ambiance musicale de l’entre-deux-guerres et de l’immédiat après-guerre, où la société luxembourgeoise, au contact d’autres cultures, se libère de certaines contraintes et découvre de nouveaux rythmes, de nouvelles sonorités. Didactique et divertissant tout en célébrant un passé présenté comme gratifiant, le film n’évite pas l’évocation des difficultés existentielles des musiciens ou le peu de considération qui leur était accordé parfois, certains d’entre eux étant d’honnêtes artisans de la musique festive, d’autres de véritables créateurs. C’est tout un pan de la sensibilité culturelle luxembourgeoise qui revit grâce à l’imagination et à l’esprit d’investigation du réalisateur et, bien entendu, grâce aux témoins qu’il a su retrouver et motiver au service de son projet.”

Prix de la meilleure contribution technique: Carlo Thiel fir House of Boys

“Wenn Buch, Regie und Schauspieler harmonisieren und sich dann noch ein kongenialer Kameramann findet, ist der Glücksfall eingetreten, etwas Großes zu schaffen. So hat Carlo Thiel mit seiner Bildgestaltung wesentlichen Anteil an der gelungenen Realisation eines heiklen Stoffes. Sein visuelles Konzept vermeidet es, einen vordergründigen Look zu präsentieren, sondern es verschmilzt auf sehr sensible Weise mit dem Gesamtkonzept. Seine Bilder bauen eine Nähe zu den Protagonisten auf, die jeden unmittelbar in deren Gefühlswelt hineinzieht. Mal zärtlich und voller Poesie, aber auch mit emotionaler Wucht nimmt er uns mit ins Zentrum einer tragischen Geschichte.”

Prix de la meilleure contribution artistique: Beryl Koltz an Armand Strainchamps fir 100 Joer Diddeleng



“Le jury a été unanimement séduit par la manière originale et créative des auteurs pour approcher une œuvre de commande au format particulièrement difficile et contraignant. En présentant l’identité d’une ville, ils ont réussi à également donner une identité à leur oeuvre.”

Prix de la meilleure animation
: EX AEQUO Fog vum Thierry Schiel, Iris Productions an Panique au village vum Stéphane Aubier a Vincent Patar, Melusine Productions

“L’ensemble des films d’animations présentés témoigne de la grande qualité des studios d’animations luxembourgeois. Le choix pour le jury n’a pas été facile, mais il n’y a pas eu panique lors de la délibération. Le jury a décidé de remettre le prix de la meilleure animation à Cheval, Indien et Cowboy dans Panique au village. Panique au village à mérité ce prix pour son originalité hors du commun, et son imagination débordante. Mais un autre Film a su séduire le Jury, pour ses qualités techniques et graphiques. Le deuxième prix du meilleur film d’animation va au film “Le vieil homme dans le brouillard” (“Fog”) de Thierry Schiel.”

Prix du meilleur film luxembourgeois: House of Boys vum Jean-Claude Schlim, Delux Productions


“On aurait pu croire que – vu le nombre réduit des films en lice – le travail du jury en serait facilité. Le contraire fut le cas, ceci d’autant plus que les 3 candidats nousmènent dans des directions on ne peut plus différentes. En plus, la qualité était au rendez-vous 3 fois. Qualité du fond, qualité de la forme. Le jury a voulu décerner le prix à l’œuvre qui, à son avis, a le mieux su combiner fond et forme, tout en traitant un sujet d’actualité toujours brûlante.”

Bis den 2. Dezember konnt een och fir de Publikumspräis matofstëmmen. Hei ware 4 Lëtzebuerger Filmer am Rennen: “Léif Lëtzebuerger” vum Ray Tostevin, “Nuits d’Arabie” vum Paul Kieffer, dem Andy Bausch säin “InThierryView” an de “Luxembourg, USA” vum Christophe Wagner.

Prix du Public: inTHIERRYview vum Andy Bausch, Paul Thiltges Distributions

D’Emissioun „K wéi“ steet e Sonndeg ganz am Zeeche vum Lëtzebuerger Filmpräis. Mir schwätzen iwwer d’Filmer, d’Co-Produktiounen, d’Kuerzfilmer, d’Documentairen an iwwert d’Animatiounsfilmer a mir diskutéieren iwwert de Choix vum Jury D’Gewënner si natierlech bei ons um Plateau an d’Musik ass dës Kéier vum André Mergenthaler. Eisen Special Guest vun dëser Woch ass dës Kéier keen anert ewéi d’Désirée Nosbusch.

Comments

comments

SOURCE: www.rtl.lu

Zur Auswahl vum Lëtzebuerger Filmpräis stoungen 3 Lëtzebuerger Filmer, 18 Co-Produktiounen, 15 Court-métragen, 10 Documentairen a 7 Animatiounsfilmer.

D’Jury huet am ganze Präisser an 8 Kategorien an e Prix spécial du Jury iwwerreecht.

De Jury: De Boyd van Hoeij, d’Désirée Nosbusch, den Dan Wiroth, de Frank Wilhelm, d’Viviane Reding, de Klaus Peter Weber an den Nico Simon

Hei déi komplett Lëscht vun de Gewënner mat der Jury hirer Begrënnung:

Prix du meilleur court-métrage: Saesa Kiyokawa fir de Film ROUTINE

“Le jury estime que la qualité « technique » de l’ensemble des courts-métrages présentés est d’un niveau très élevé. Merci aux techniciens qualifiés de haut niveau, merci au Fonds National de Soutien à la Production Audiovisuelle. Le jury constate néanmoins dans la majeure partie des courts une faiblesse dans l’écriture. Il tient à rappeler aux jeunes réalisateurs que le court métrage est au cinéma ce que la nouvelle est à la littérature, donc un art complet. Le jury a décidé d’attribuer le prix à une œuvre qui a su convaincre par sa simplicité, sa sensibilité et son honnêteté. Une histoire simple, efficace, avec juste ce qu’il faut de surréalisme pour nous emmener dans un monde de suspens et d’intrigue.

Prix spécial du Jury: Christina Schaffer fir d’Decoren an de Filmer Réfractaire, Vault, Luftbusiness, Nous trois, Entrée des artistes, X on a map, Senteurs, Dust, Flawless, la différence, an House of Boys


“Le jury a pris la liberté d’attribuer un prix spécial du Jury à une personne très spéciale: Une personne qui a su nous convaincre par son talent dans de nombreuses réalisations durant de nombreuses années. Cette personne figurant dans le générique de 11 Films rien que ces deux dernières années en qualité de chef de poste de son département, auquel elle a su apporter son savoir faire, non, son talent indéniable.”

Prix de la meilleure coproduction: Bride Flight vum Ben Sombogaart, Samsa Film

“For a fluently made and always involving classical melodrama with international appeal that integrates work on several locations including Luxembourg, and for a long-standing co-production relationship that has made the production of this international success possible.”

Prix du meilleur documentaire: Entrée d’artistes vum Andy Bausch

“Le Jury entend souligner l’excellent niveau technique ainsi que l’orginalité thématique des dix films nominés dans la catégorie « Documentaire luxembourgeois » et attribue le Prix à Entrée d’artistes, réalisé par Andy Bausch. Le cinéaste luxembourgeois a su habilement mêler images d’archives, témoignages, documentation et reconstitution. Son film fait revivre l’ambiance musicale de l’entre-deux-guerres et de l’immédiat après-guerre, où la société luxembourgeoise, au contact d’autres cultures, se libère de certaines contraintes et découvre de nouveaux rythmes, de nouvelles sonorités. Didactique et divertissant tout en célébrant un passé présenté comme gratifiant, le film n’évite pas l’évocation des difficultés existentielles des musiciens ou le peu de considération qui leur était accordé parfois, certains d’entre eux étant d’honnêtes artisans de la musique festive, d’autres de véritables créateurs. C’est tout un pan de la sensibilité culturelle luxembourgeoise qui revit grâce à l’imagination et à l’esprit d’investigation du réalisateur et, bien entendu, grâce aux témoins qu’il a su retrouver et motiver au service de son projet.”

Prix de la meilleure contribution technique: Carlo Thiel fir House of Boys

“Wenn Buch, Regie und Schauspieler harmonisieren und sich dann noch ein kongenialer Kameramann findet, ist der Glücksfall eingetreten, etwas Großes zu schaffen. So hat Carlo Thiel mit seiner Bildgestaltung wesentlichen Anteil an der gelungenen Realisation eines heiklen Stoffes. Sein visuelles Konzept vermeidet es, einen vordergründigen Look zu präsentieren, sondern es verschmilzt auf sehr sensible Weise mit dem Gesamtkonzept. Seine Bilder bauen eine Nähe zu den Protagonisten auf, die jeden unmittelbar in deren Gefühlswelt hineinzieht. Mal zärtlich und voller Poesie, aber auch mit emotionaler Wucht nimmt er uns mit ins Zentrum einer tragischen Geschichte.”

Prix de la meilleure contribution artistique: Beryl Koltz an Armand Strainchamps fir 100 Joer Diddeleng



“Le jury a été unanimement séduit par la manière originale et créative des auteurs pour approcher une œuvre de commande au format particulièrement difficile et contraignant. En présentant l’identité d’une ville, ils ont réussi à également donner une identité à leur oeuvre.”

Prix de la meilleure animation
: EX AEQUO Fog vum Thierry Schiel, Iris Productions an Panique au village vum Stéphane Aubier a Vincent Patar, Melusine Productions

“L’ensemble des films d’animations présentés témoigne de la grande qualité des studios d’animations luxembourgeois. Le choix pour le jury n’a pas été facile, mais il n’y a pas eu panique lors de la délibération. Le jury a décidé de remettre le prix de la meilleure animation à Cheval, Indien et Cowboy dans Panique au village. Panique au village à mérité ce prix pour son originalité hors du commun, et son imagination débordante. Mais un autre Film a su séduire le Jury, pour ses qualités techniques et graphiques. Le deuxième prix du meilleur film d’animation va au film “Le vieil homme dans le brouillard” (“Fog”) de Thierry Schiel.”

Prix du meilleur film luxembourgeois: House of Boys vum Jean-Claude Schlim, Delux Productions


“On aurait pu croire que – vu le nombre réduit des films en lice – le travail du jury en serait facilité. Le contraire fut le cas, ceci d’autant plus que les 3 candidats nousmènent dans des directions on ne peut plus différentes. En plus, la qualité était au rendez-vous 3 fois. Qualité du fond, qualité de la forme. Le jury a voulu décerner le prix à l’œuvre qui, à son avis, a le mieux su combiner fond et forme, tout en traitant un sujet d’actualité toujours brûlante.”

Bis den 2. Dezember konnt een och fir de Publikumspräis matofstëmmen. Hei ware 4 Lëtzebuerger Filmer am Rennen: “Léif Lëtzebuerger” vum Ray Tostevin, “Nuits d’Arabie” vum Paul Kieffer, dem Andy Bausch säin “InThierryView” an de “Luxembourg, USA” vum Christophe Wagner.

Prix du Public: inTHIERRYview vum Andy Bausch, Paul Thiltges Distributions

D’Emissioun „K wéi“ steet e Sonndeg ganz am Zeeche vum Lëtzebuerger Filmpräis. Mir schwätzen iwwer d’Filmer, d’Co-Produktiounen, d’Kuerzfilmer, d’Documentairen an iwwert d’Animatiounsfilmer a mir diskutéieren iwwert de Choix vum Jury D’Gewënner si natierlech bei ons um Plateau an d’Musik ass dës Kéier vum André Mergenthaler. Eisen Special Guest vun dëser Woch ass dës Kéier keen anert ewéi d’Désirée Nosbusch.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply