Jul 23 2009

Ils tournent un clip avec des portables

Published by at 08:11 under Misc. Luxembourg

source: http://www.lessentiel.lu/news/luxembourg/story/29495849

DUDELANGE – Yann Tonnar s’essayait mardi à la réalisation d’un clip vidéo filmé à partir d’un téléphone portable. Un exercice nouveau et dans l’air du temps.

Le jeune réalisateur luxembourgeois Yann Tonnar le confesse bien volontiers. «Réaliser un film, ne serait-ce qu’un clip de trois minutes, avec un téléphone portable est une expérience nouvelle pour moi». Tout comme ça l’était, mardi, pour sa dizaine «d’élèves» dont la plupart sont issus du Centre d’initiative et de gestion locale (CIGL) d’Esch.

Depuis lundi, ils se retrouvent en effet chaque jour au CNA (Centre national de l’audiovisuel) pour y apprendre comment réaliser un vrai film avec un simple téléphone. «Le GSM est un outil que tout le monde peut utiliser. Notre objectif est de rendre accessible la vidéo artistique à tous», explique de son côté le responsable du CIGL, Nicolas van de Walle.

Si le tournage puis le montage du clip se passent bien, il est même probable que le CIGL présente le résultat au festival «octobre rouge».

Sujet du travail, un titre du groupe de rappeurs De Läb qui ont accepté de bonne grâce de se prêter au jeu. «C’est notre premier clip, c’est marrant», plaisantent-ils.

Patrick Théry

Comments

comments

source: http://www.lessentiel.lu/news/luxembourg/story/29495849

DUDELANGE – Yann Tonnar s’essayait mardi à la réalisation d’un clip vidéo filmé à partir d’un téléphone portable. Un exercice nouveau et dans l’air du temps.

Le jeune réalisateur luxembourgeois Yann Tonnar le confesse bien volontiers. «Réaliser un film, ne serait-ce qu’un clip de trois minutes, avec un téléphone portable est une expérience nouvelle pour moi». Tout comme ça l’était, mardi, pour sa dizaine «d’élèves» dont la plupart sont issus du Centre d’initiative et de gestion locale (CIGL) d’Esch.

Depuis lundi, ils se retrouvent en effet chaque jour au CNA (Centre national de l’audiovisuel) pour y apprendre comment réaliser un vrai film avec un simple téléphone. «Le GSM est un outil que tout le monde peut utiliser. Notre objectif est de rendre accessible la vidéo artistique à tous», explique de son côté le responsable du CIGL, Nicolas van de Walle.

Si le tournage puis le montage du clip se passent bien, il est même probable que le CIGL présente le résultat au festival «octobre rouge».

Sujet du travail, un titre du groupe de rappeurs De Läb qui ont accepté de bonne grâce de se prêter au jeu. «C’est notre premier clip, c’est marrant», plaisantent-ils.

Patrick Théry

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply