Jun 03 2008

JCVD zu Lëtzebuerg am Kino

Published by at 08:10 under Misc. Luxembourg

Den 6 JUNI ass den Start fir den Film JCVD am Lëtzebuerger Kino.

Dësen Film ass eng Coproduktioun vun Samsa.

Entre ses problèmes fiscaux, la bataille juridique qui le met contre sa femme pour l’obtention de la garde de son fils, les périodes de vache maigres du cinéma d’action qui voient même Steven Seagal lui souffler un rôle (parce qu’il a promis de couper son catogan) l’acteur Jean-Claude Van Damme est venu chercher dans son pays d’enfance le calme et le repos qu’il ne trouve plus aux Etats-Unis. 

Sur le chemin qui le mène à l’aéroport, JCVD fait un stop dans un magasin de jouets et fait un shopping dantesque pour sa famille qu’il n’a pas revue depuis un moment.

Jusqu’au moment où arrivé à la caisse, JCVD se rend compte que toutes ses cartes de crédits sont refusées. Déjà bien embarrassé, Jean-Claude reçoit alors un coup de fil de son avocat qui,faute d’être payé sur ses honoraires, menace l’acteur de ne pas le représenter pour l’appel concernant la garde de son fils.

Van Damme coincé de toute part, appelle son agent et le somme de lui faire parvenir une avance sur son prochain film .

L’agent lui donne alors rendez-vous dans un bureau de poste où il va lui faire parvenir un mandat western union.

JCVD se rend alors au bureau de poste.

JCVD entre dans les lieux pour ne plus en ressortir après qu’on y ait entendu des coups de feu…

 

Image:
Décors
Costumes:
Son:
Maquillage
Montage:
Scripte
Régie
:
Direction de production

Compositeur

  Pierre-Yves BASTARD
André FONSNY
Uli SIMON (LUX) 
Philippe KOHN (LUX)
Claudine MOUREAUD (Lux)
Kako KLEBER 
Anne VAN HOVE (Lux)
Yann ARNAUD
Gregor RUDOLPH (Lux)
Brigitte KERGER (Lux)
Gast WALTZING (Lux)

Comments

comments

Den 6 JUNI ass den Start fir den Film JCVD am Lëtzebuerger Kino.

Dësen Film ass eng Coproduktioun vun Samsa.

Entre ses problèmes fiscaux, la bataille juridique qui le met contre sa femme pour l’obtention de la garde de son fils, les périodes de vache maigres du cinéma d’action qui voient même Steven Seagal lui souffler un rôle (parce qu’il a promis de couper son catogan) l’acteur Jean-Claude Van Damme est venu chercher dans son pays d’enfance le calme et le repos qu’il ne trouve plus aux Etats-Unis. 

Sur le chemin qui le mène à l’aéroport, JCVD fait un stop dans un magasin de jouets et fait un shopping dantesque pour sa famille qu’il n’a pas revue depuis un moment.

Jusqu’au moment où arrivé à la caisse, JCVD se rend compte que toutes ses cartes de crédits sont refusées. Déjà bien embarrassé, Jean-Claude reçoit alors un coup de fil de son avocat qui,faute d’être payé sur ses honoraires, menace l’acteur de ne pas le représenter pour l’appel concernant la garde de son fils.

Van Damme coincé de toute part, appelle son agent et le somme de lui faire parvenir une avance sur son prochain film .

L’agent lui donne alors rendez-vous dans un bureau de poste où il va lui faire parvenir un mandat western union.

JCVD se rend alors au bureau de poste.

JCVD entre dans les lieux pour ne plus en ressortir après qu’on y ait entendu des coups de feu…

 

Image:
Décors
Costumes:
Son:
Maquillage
Montage:
Scripte
Régie
:
Direction de production

Compositeur

  Pierre-Yves BASTARD
André FONSNY
Uli SIMON (LUX) 
Philippe KOHN (LUX)
Claudine MOUREAUD (Lux)
Kako KLEBER 
Anne VAN HOVE (Lux)
Yann ARNAUD
Gregor RUDOLPH (Lux)
Brigitte KERGER (Lux)
Gast WALTZING (Lux)

Comments

comments

2 responses so far

2 Responses to “JCVD zu Lëtzebuerg am Kino”

  1. adminon 04 Jun 2008 at 08:14

    http://www.lessentiel.lu/sortir/cinema/story/17756780

    Jean-Claude Van Damme impliqué dans un crime

    Jean-Claude Van Damme joue son propre personnage dans «JCVD».

    L’histoire de «JCVD» est peu flatteuse pour Jean-Claude Van Damme qui incarne son propre personnage dans cette fiction inspirée par sa vie. Dans le film, sa situation n’est pas facile pour lui aux États-Unis.

    Après des conflits avec la police à cause de la drogue, il décide de rentrer chez ses parents en Belgique pour y trouver un peu de calme. Mais les choses ne tournent jamais comme on le voudrait. De retour à Bruxelles où il cherche des petits boulots en tant qu’acteur, il se voit par hasard impliqué dans un crime. Quand il entre dans une banque où un hold-up a lieu, tout le monde pense qu’il est un des cambrioleurs.

    Même si l’histoire traite l’échec du personnage, Van Damme a mis toute sa confiance dans le réalisateur Mabrouk El Mechri qui raconte: «Il n’a jamais été question de censurer des scènes sous prétexte qu’il allait mal le prendre». Pour l’acteur karatéka, «JCVD» signifie le retour sur grand écran, vu que ses derniers films sont directement sortis en DVD.

  2. adminon 05 Jun 2008 at 06:50

    Jean-Claude Van Damme a présenté “JCVD” à Bruxelles

    Une centaine de fans de Jean-Claude Van Damme se sont rassemblés mercredi soir à l’entrée du cinéma UGC De Brouckère à Bruxelles pour apercevoir la star hollywoodienne. L’acteur belge était venu présenter dans la capitale son nouveau film semi-biographique JCVD.

    Avant de pénétrer dans la salle, Jean-Claude Van Damme a pris le temps de distribuer des autographes et de discuter avec quelques-uns de ses fans. La star avait déjà fait de même lundi et mardi à Paris et à Lille. Jeudi, il assistera à l’avant-première au Luxembourg.

    Dans JCVD, Jean-Claude Van Damme joue son propre rôle. Il aborde les problèmes rencontrés dans sa vie tels que ses problèmes avec le fisc et son combat pour obtenir la garde de son fils. Dans ce film, Steven Seagal, son éternel rival, lui vole un rôle au cinéma. Jean-Claude Van Damme décide alors de quitter les Etats-Unis et de se rendre en Belgique, son pays natal, pour se ressourcer.

    Mais son séjour sera plus chaotique que prévu… Le film a été réalisé par Mabrouk El Mechri. Plusieurs scènes du film ont été tournées en octobre 2007 dans la commune bruxelloise de Schaerbeek.

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply