Dec 31 2013

LES 20 PLUS GROS FLOPS CINÉ DE L’ANNÉE 2013

Published by at 01:47 under Misc. Luxembourg

Comme chaque année, puremedias.com a démêlé les chiffres et analysé l’année ciné pour en ressortir la liste des 20 plus gros flops du box-office. Au générique : Zac Efron, Julien Doré ou encore Kad Merad.

dont 2 coproductions luxembourgeoises:

1. “La confrérie des Larmes” avec Jérémie Renier (147 salles, 5,5 millions d’euros de budget)
33.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

2. “Belle du seigneur” avec Jonathan Rhys Meyers (115 salles, 9,8 millions d’euros de budget)
34.000 spectateurs, soit 297 entrées par salle

3. “Arnaque à la carte” avec Jason Bateman et Melissa McCarthy (164 salles, 35M$ de budget)
36.000 spectateurs, soit 221 entrées par salle

4. “Parkland” avec Zac Efron (98 salles, 10 millions de dollars de budget)
38.000 spectateurs, soit 387 entrées par salle

5. “Victor Young Perez” avec Brahim Asloum (170 salles, 4,3 millions d’euros de budget)
46.000 spectateurs, soit 271 entrées par salle

Qu’est-ce qu’un flop au cinéma ? Si certains sont évidents, il est parfois plus compliqué de déterminer ce qui constitue une véritable déception. Le nombre de salles qui projettent un film, le budget, la promo plus ou moins importante, le fameux “buzz”, les critiques… Autant de facteurs qui peuvent booster un film en salle, ou au contraire le descendre avant même sa sortie, et qui peuvent donc expliquer ce qui peut paraître comme un flop.

Du coup, comme chaque année, puremedias.com va un peu plus loin que les simples chiffres pour dénicher ce qui semble être la liste la plus juste des 20 flops de l’année. Pour déterminer si un film est éligible, la méthodologie est la même : en premier lieu, nous regardons le nombre de spectateurs par salle qui projette le film, le seul indicateur qui met à égalité tous les films, peu importe leur distribution en France. Si un film a attiré plus de 500 spectateurs par salle, il ne peut pas figurer dans notre classement. Ont aussi été exclus les films pour enfants, forcément segmentants, les documentaires, ainsi que tous les films qui n’ont pas bénéficié d’une sortie dans plus de 100 salles et qui n’ont donc pas eu une vraie chance de séduire le grand public. Autres exclus, les films sortis en décembre, qui n’ont pas encore terminé leur exploitation.

Le thriller français en berne
L’an dernier, c’est Charles Berling qui se hissait sur la première marche du classement et cette année, Jérémie Renier lui succède grâce (ou plutôt à cause de) “La confrérie des larmes”. Projeté dans près de 150 salles, ce thriller français n’a pas passionné avec à peine 33.000 entrées. Le thriller français, combinaison qui n’a pas non plus réussi à Jacques Gamblin dans “Le jour attendra”, ni à Roschdy Zem, tête d’affiche de “Intersections”, qui n’a pas séduit plus de 64.500 spectateurs.

D’autres genres n’ont pas forcément plus séduit puisque douze des vingt films de ce classement sont des films français ! “Victor Young Perez”, biopic d’un champion de boxe porté par Brahim Asloum, se hisse ainsi parmi les 20 plus gros flops de l’année, tout comme la comédie “Denis”, le drame “Cookie” porté par Virginie Efira et Alice Taglioni, ou encore le film “La marche” et “Des gens qui s’embrassent”, dont le cast alléchant n’a pas convaincu les spectateurs de se rendre dans les salles.

Les stars ne font pas toujours recette
Car, c’est un fait, une distribution riche en stars ne se traduit pas toujours par un succès au box-office. La preuve, la plupart des films de notre top 20 sont portés par des comédiens connus et reconnus. Jonathan Rhys Meyers, héros de “Belle du seigneur”, n’a attiré que 34.000 spectateurs dans les salles obscures françaises et les stars de la comédie américaine que sont Jason Bateman et Melissa McCarthy n’ont pas vraiment fait recette avec “Arnaque à la carte”. Pas plus que Zac Efron dans “Parkland”, ou Chris Hemsworth et Josh Hutcherson, héros des franchises “Thor” et “Hunger Games”, respectivement, dont le film “L’aube rouge” est passé inaperçu.

Enfin, la transition n’est pas toujours facile pour des artistes d’autres univers qui s’essaient au cinéma. Ainsi, après Olivia Ruiz l’an dernier, qui s’était hissée dans notre top 20, Julien Doré lui succède avec “Pop Redemption”, comédie dont il tenait le premier rôle et que seuls 88.500 spectateurs sont allés découvrir en salle.

Les 20 plus gros flops ciné de l’année 2013
1. “La confrérie des Larmes” avec Jérémie Renier (147 salles, 5,5 millions d’euros de budget)
33.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

2. “Belle du seigneur” avec Jonathan Rhys Meyers (115 salles, 9,8 millions d’euros de budget)
34.000 spectateurs, soit 297 entrées par salle

3. “Arnaque à la carte” avec Jason Bateman et Melissa McCarthy (164 salles, 35M$ de budget)
36.000 spectateurs, soit 221 entrées par salle

4. “Parkland” avec Zac Efron (98 salles, 10 millions de dollars de budget)
38.000 spectateurs, soit 387 entrées par salle

5. “Victor Young Perez” avec Brahim Asloum (170 salles, 4,3 millions d’euros de budget)
46.000 spectateurs, soit 271 entrées par salle

6. “Texas Chainsaw 3D” (127 salles, 10 millions de dollars de budget)
47.000 spectateurs, soit 371 entrées par salle

7. “Denis” avec Fabrice Eboué et Jean-Paul Rouve (217 salles, 5 millions d’euros de budget)
49.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

8. “L’aube rouge” avec Chris Hemsworth et Josh Hutcherson (141 salles, 65M$ de budget)
49.500 spectateurs, soit 352 entrées par salle

9. “Grand départ” avec Eddy Mitchell et Jeremie Elkaim (100 salles, budget n/c)
51.000 spectateurs, soit 509 entrées par salle

10. “My Movie Project” avec Kristen Bell, Halle Berry… (129 salles, 5M$ de budget)
57.000 spectateurs, soit 441 entrées par salle

11. “Song for Marion” avec Terence Stamp et Gemma Arterton (150 salles, budget n/c)
60.000 spectateurs, soit 400 entrées par salle

12. “Intersections” avec Roschdy Zem (304 salles, budget n/c)
64.500 spectateurs, soit 212 entrées par salle

13. “The Bay” (190 salles, budget n/c)
80.500 spectateurs, soit 422 entrées par salle

14. “Cookie” avec Virginie Efira et Alice Taglioni (208 salles, 5,3 millions d’euros de budget)
85.500 spectateurs, soit 411 entrées par salle

15. “Pop Redemption” avec Julien Doré (219 salles, 3,9 millions d’euros de budget)
88.500 spectateurs, soit 404 entrées par salle

16. “Le jour attendra” avec Jacques Gamblin (192 salles, 4,0 millions d’euros de budget)
90.600 spectateurs, soit 472 entrées par salle

17. “Hotel Normandy” avec Eric Elmosnino et Helena Noguerra (268 salles, 6,5 millions d’euros de budget)
108.000 spectateurs, soit 404 entrées par salle

18. “Une chanson pour ma mère” avec Patrick Timsit et Sylvie Testud (288 salles, 4,0 millions d’euros de budget)
133.500 spectateurs, soit 464 entrées par salle

19. “Des gens qui s’embrassent” avec Kad Merad et Monica Bellucci (415 salles, 17,5 millions d’euros de budget)
160.000 spectateurs, soit 385 entrées par salle

20. “La marche” avec Jamel Debbouze (404 salles, budget n/c)
161.000 spectateurs, soit 398 entrées par salle

Comments

comments

Comme chaque année, puremedias.com a démêlé les chiffres et analysé l’année ciné pour en ressortir la liste des 20 plus gros flops du box-office. Au générique : Zac Efron, Julien Doré ou encore Kad Merad.

dont 2 coproductions luxembourgeoises:

1. “La confrérie des Larmes” avec Jérémie Renier (147 salles, 5,5 millions d’euros de budget)
33.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

2. “Belle du seigneur” avec Jonathan Rhys Meyers (115 salles, 9,8 millions d’euros de budget)
34.000 spectateurs, soit 297 entrées par salle

3. “Arnaque à la carte” avec Jason Bateman et Melissa McCarthy (164 salles, 35M$ de budget)
36.000 spectateurs, soit 221 entrées par salle

4. “Parkland” avec Zac Efron (98 salles, 10 millions de dollars de budget)
38.000 spectateurs, soit 387 entrées par salle

5. “Victor Young Perez” avec Brahim Asloum (170 salles, 4,3 millions d’euros de budget)
46.000 spectateurs, soit 271 entrées par salle

Qu’est-ce qu’un flop au cinéma ? Si certains sont évidents, il est parfois plus compliqué de déterminer ce qui constitue une véritable déception. Le nombre de salles qui projettent un film, le budget, la promo plus ou moins importante, le fameux “buzz”, les critiques… Autant de facteurs qui peuvent booster un film en salle, ou au contraire le descendre avant même sa sortie, et qui peuvent donc expliquer ce qui peut paraître comme un flop.

Du coup, comme chaque année, puremedias.com va un peu plus loin que les simples chiffres pour dénicher ce qui semble être la liste la plus juste des 20 flops de l’année. Pour déterminer si un film est éligible, la méthodologie est la même : en premier lieu, nous regardons le nombre de spectateurs par salle qui projette le film, le seul indicateur qui met à égalité tous les films, peu importe leur distribution en France. Si un film a attiré plus de 500 spectateurs par salle, il ne peut pas figurer dans notre classement. Ont aussi été exclus les films pour enfants, forcément segmentants, les documentaires, ainsi que tous les films qui n’ont pas bénéficié d’une sortie dans plus de 100 salles et qui n’ont donc pas eu une vraie chance de séduire le grand public. Autres exclus, les films sortis en décembre, qui n’ont pas encore terminé leur exploitation.

Le thriller français en berne
L’an dernier, c’est Charles Berling qui se hissait sur la première marche du classement et cette année, Jérémie Renier lui succède grâce (ou plutôt à cause de) “La confrérie des larmes”. Projeté dans près de 150 salles, ce thriller français n’a pas passionné avec à peine 33.000 entrées. Le thriller français, combinaison qui n’a pas non plus réussi à Jacques Gamblin dans “Le jour attendra”, ni à Roschdy Zem, tête d’affiche de “Intersections”, qui n’a pas séduit plus de 64.500 spectateurs.

D’autres genres n’ont pas forcément plus séduit puisque douze des vingt films de ce classement sont des films français ! “Victor Young Perez”, biopic d’un champion de boxe porté par Brahim Asloum, se hisse ainsi parmi les 20 plus gros flops de l’année, tout comme la comédie “Denis”, le drame “Cookie” porté par Virginie Efira et Alice Taglioni, ou encore le film “La marche” et “Des gens qui s’embrassent”, dont le cast alléchant n’a pas convaincu les spectateurs de se rendre dans les salles.

Les stars ne font pas toujours recette
Car, c’est un fait, une distribution riche en stars ne se traduit pas toujours par un succès au box-office. La preuve, la plupart des films de notre top 20 sont portés par des comédiens connus et reconnus. Jonathan Rhys Meyers, héros de “Belle du seigneur”, n’a attiré que 34.000 spectateurs dans les salles obscures françaises et les stars de la comédie américaine que sont Jason Bateman et Melissa McCarthy n’ont pas vraiment fait recette avec “Arnaque à la carte”. Pas plus que Zac Efron dans “Parkland”, ou Chris Hemsworth et Josh Hutcherson, héros des franchises “Thor” et “Hunger Games”, respectivement, dont le film “L’aube rouge” est passé inaperçu.

Enfin, la transition n’est pas toujours facile pour des artistes d’autres univers qui s’essaient au cinéma. Ainsi, après Olivia Ruiz l’an dernier, qui s’était hissée dans notre top 20, Julien Doré lui succède avec “Pop Redemption”, comédie dont il tenait le premier rôle et que seuls 88.500 spectateurs sont allés découvrir en salle.

Les 20 plus gros flops ciné de l’année 2013
1. “La confrérie des Larmes” avec Jérémie Renier (147 salles, 5,5 millions d’euros de budget)
33.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

2. “Belle du seigneur” avec Jonathan Rhys Meyers (115 salles, 9,8 millions d’euros de budget)
34.000 spectateurs, soit 297 entrées par salle

3. “Arnaque à la carte” avec Jason Bateman et Melissa McCarthy (164 salles, 35M$ de budget)
36.000 spectateurs, soit 221 entrées par salle

4. “Parkland” avec Zac Efron (98 salles, 10 millions de dollars de budget)
38.000 spectateurs, soit 387 entrées par salle

5. “Victor Young Perez” avec Brahim Asloum (170 salles, 4,3 millions d’euros de budget)
46.000 spectateurs, soit 271 entrées par salle

6. “Texas Chainsaw 3D” (127 salles, 10 millions de dollars de budget)
47.000 spectateurs, soit 371 entrées par salle

7. “Denis” avec Fabrice Eboué et Jean-Paul Rouve (217 salles, 5 millions d’euros de budget)
49.000 spectateurs, soit 225 entrées par salle

8. “L’aube rouge” avec Chris Hemsworth et Josh Hutcherson (141 salles, 65M$ de budget)
49.500 spectateurs, soit 352 entrées par salle

9. “Grand départ” avec Eddy Mitchell et Jeremie Elkaim (100 salles, budget n/c)
51.000 spectateurs, soit 509 entrées par salle

10. “My Movie Project” avec Kristen Bell, Halle Berry… (129 salles, 5M$ de budget)
57.000 spectateurs, soit 441 entrées par salle

11. “Song for Marion” avec Terence Stamp et Gemma Arterton (150 salles, budget n/c)
60.000 spectateurs, soit 400 entrées par salle

12. “Intersections” avec Roschdy Zem (304 salles, budget n/c)
64.500 spectateurs, soit 212 entrées par salle

13. “The Bay” (190 salles, budget n/c)
80.500 spectateurs, soit 422 entrées par salle

14. “Cookie” avec Virginie Efira et Alice Taglioni (208 salles, 5,3 millions d’euros de budget)
85.500 spectateurs, soit 411 entrées par salle

15. “Pop Redemption” avec Julien Doré (219 salles, 3,9 millions d’euros de budget)
88.500 spectateurs, soit 404 entrées par salle

16. “Le jour attendra” avec Jacques Gamblin (192 salles, 4,0 millions d’euros de budget)
90.600 spectateurs, soit 472 entrées par salle

17. “Hotel Normandy” avec Eric Elmosnino et Helena Noguerra (268 salles, 6,5 millions d’euros de budget)
108.000 spectateurs, soit 404 entrées par salle

18. “Une chanson pour ma mère” avec Patrick Timsit et Sylvie Testud (288 salles, 4,0 millions d’euros de budget)
133.500 spectateurs, soit 464 entrées par salle

19. “Des gens qui s’embrassent” avec Kad Merad et Monica Bellucci (415 salles, 17,5 millions d’euros de budget)
160.000 spectateurs, soit 385 entrées par salle

20. “La marche” avec Jamel Debbouze (404 salles, budget n/c)
161.000 spectateurs, soit 398 entrées par salle

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |