Oct 08 2015

A l’est, du nouveau

Published by at 10:25 under Festival

SOURCE: http://paperjam.lu

Le Festival du film d’Europe centrale et orientale, CinEast s’efforce d’offrir au public luxembourgeois le meilleur de la production cinématographique de ces pays. Il commence ce jeudi soir.

Depuis sa création, en 2008, le festival CinEast, spécialisé dans les films d’Europe centrale et orientale n’a cessé de croître et de se diversifier. Avec 7.300 participants en 2014, le festival a prouvé la qualité et l’originalité de sa programmation. Participation à laquelle il faut ajouter les séances scolaires et événements spéciaux (rencontres, débats, expositions, événements gastronomiques, soirées musicales).

La 8e édition du festival CinEast se déroulera du 8 au 25 octobre et proposera une centaine de projections (dont une cinquantaine de longs-métrages). Actuellement, le festival couvre la production cinématographique de tous les ex-pays communistes devenus membres de l’UE – la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie – ainsi que de tous les autres pays de l’ex-Yougoslavie, y compris la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, le Monténégro et le Kosovo. La Moldavie et l’Ukraine seront également représentées au festival.

Pour le public et entre professionnels

En outre, le festival accueille une vingtaine d’invités (réalisateurs, acteurs, producteurs, etc.) qui accompagneront les projections et discuteront avec le public. Pour la quatrième fois, il proposera un forum de coproduction pour les professionnels du cinéma sous le nom de «CinEast Pro», qui se tiendra cette année au FilmLand à Kehlen. En partenariat avec le Film Fund Luxembourg, des associations de professionnels et des instituts cinématographiques, ce forum a pour objectif de développer le festival comme plateforme de rencontre et d’échange entre professionnels du Luxembourg et des pays d’Europe centrale et orientale.

Le film d’ouverture sera «Body» de Małgorzata Szumowska, primé de l’Ours d’argent à la Berlinale 2015. Ce sera aussi l’occasion de voir l’exposition de photographies «Histoires urbaines» qui réunit huit projets de photographes de la Pologne (Katarzyna Majak, Iza Łapińska, Zbyszko Siemaszko, Mateusz Grybczyński), la Slovénie (Olja Stefanović Triaška), la Slovaquie (Roman Bezjak), la Suisse (Thomas Leuthard) et le Luxembourg (Boris Loder) questionnant la ville en tant que phénomène social dans son contexte architectural en évolution constante.

Des meilleures comédies aux meilleurs courts métrages

Outre la compétition officielle, le festival comporte plusieurs sections, «FunnyEast»: une sélection des meilleures comédies des pays de l’Europe centrale et orientale, «East goes West»: des films de réalisateurs de l’Europe de l’Est travaillant et connaissant un certain succès en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis, «Cinéscope»: les films de fiction récents les plus remarquables, «Cinédocs»: les meilleurs documentaires, «Cinécourts»: les courts métrages de fiction, d’animation et documentaires.

Cette année, le festival permettra de découvrir «Son of Saul», Grand Prix du dernier Festival de Cannes et «The High Sun», Prix du jury au même festival. Autre reconnaissance internationale avec «The Summer of Sangaile», Prix de la mise en scène à Sundance 2015 ou «The Lesson» qui avait reçu le Prix du jury au Luxembourg Film Festival l’année dernière.

Comments

comments

SOURCE: http://paperjam.lu

Le Festival du film d’Europe centrale et orientale, CinEast s’efforce d’offrir au public luxembourgeois le meilleur de la production cinématographique de ces pays. Il commence ce jeudi soir.

Depuis sa création, en 2008, le festival CinEast, spécialisé dans les films d’Europe centrale et orientale n’a cessé de croître et de se diversifier. Avec 7.300 participants en 2014, le festival a prouvé la qualité et l’originalité de sa programmation. Participation à laquelle il faut ajouter les séances scolaires et événements spéciaux (rencontres, débats, expositions, événements gastronomiques, soirées musicales).

La 8e édition du festival CinEast se déroulera du 8 au 25 octobre et proposera une centaine de projections (dont une cinquantaine de longs-métrages). Actuellement, le festival couvre la production cinématographique de tous les ex-pays communistes devenus membres de l’UE – la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie – ainsi que de tous les autres pays de l’ex-Yougoslavie, y compris la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, le Monténégro et le Kosovo. La Moldavie et l’Ukraine seront également représentées au festival.

Pour le public et entre professionnels

En outre, le festival accueille une vingtaine d’invités (réalisateurs, acteurs, producteurs, etc.) qui accompagneront les projections et discuteront avec le public. Pour la quatrième fois, il proposera un forum de coproduction pour les professionnels du cinéma sous le nom de «CinEast Pro», qui se tiendra cette année au FilmLand à Kehlen. En partenariat avec le Film Fund Luxembourg, des associations de professionnels et des instituts cinématographiques, ce forum a pour objectif de développer le festival comme plateforme de rencontre et d’échange entre professionnels du Luxembourg et des pays d’Europe centrale et orientale.

Le film d’ouverture sera «Body» de Małgorzata Szumowska, primé de l’Ours d’argent à la Berlinale 2015. Ce sera aussi l’occasion de voir l’exposition de photographies «Histoires urbaines» qui réunit huit projets de photographes de la Pologne (Katarzyna Majak, Iza Łapińska, Zbyszko Siemaszko, Mateusz Grybczyński), la Slovénie (Olja Stefanović Triaška), la Slovaquie (Roman Bezjak), la Suisse (Thomas Leuthard) et le Luxembourg (Boris Loder) questionnant la ville en tant que phénomène social dans son contexte architectural en évolution constante.

Des meilleures comédies aux meilleurs courts métrages

Outre la compétition officielle, le festival comporte plusieurs sections, «FunnyEast»: une sélection des meilleures comédies des pays de l’Europe centrale et orientale, «East goes West»: des films de réalisateurs de l’Europe de l’Est travaillant et connaissant un certain succès en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis, «Cinéscope»: les films de fiction récents les plus remarquables, «Cinédocs»: les meilleurs documentaires, «Cinécourts»: les courts métrages de fiction, d’animation et documentaires.

Cette année, le festival permettra de découvrir «Son of Saul», Grand Prix du dernier Festival de Cannes et «The High Sun», Prix du jury au même festival. Autre reconnaissance internationale avec «The Summer of Sangaile», Prix de la mise en scène à Sundance 2015 ou «The Lesson» qui avait reçu le Prix du jury au Luxembourg Film Festival l’année dernière.

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |