May 24 2015

De la place du Théâtre… au Festival de Cannes

Published by at 01:48 under Festival

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG/CANNES – Sonia Lettmann aime jouer de l’accordéon dans les rues de la capitale. Un court métrage, présenté à Cannes ce jeudi, lui est consacré.

Peut-être avez-vous déjà entendu Sonia Lettmann jouer. Cette accordéoniste de rue de 82 ans officie à Metz ou à Luxembourg, sur des places publiques ou dans des petits festivals. «Une personnalité pleine de joie qui ne peut pas passer trois jours sans jouer», confie le réalisateur François Baldassare, fasciné par la vieille dame. Il a d’ailleurs réalisé «Saltimbanques», un court métrage qui lui est consacré et qui est projeté pour la première fois ce jeudi au Festival de Cannes.

Il faut dire que cette super mamie a de quoi intéresser. Sonia Lettmann joue de l’accordéon dans la rue depuis maintenant une dizaine d’années. Parfois gratuitement, mais aussi parfois pour de l’argent même si cela n’est pas nécessaire. Ce petit bout de femme, qui arbore toujours un sourire radieux et des tenues colorées, a élevé dix enfants. C’est à 70 ans, après le décès de son mari, qu’elle décide d’apprendre à jouer de l’accordéon.

«L’occasion de montrer son travail»

François Baldassare n’a jamais réussi à joindre la musicienne. «J’ai essayé à plusieurs reprises de l’avoir sur son portable mais je n’ai jamais réussi à la contacter par ce moyen», confie-t-il un peu déçu. C’est donc en la filmant pendant ses shows que le réalisateur a pu faire son film de 15 minutes qui tire son titre de la statue des Saltimbanques qui trône sur la place du Théâtre. C’est en effet sur cette place que Sonia Lettman aime souvent se produire.

«Saltimbanques» ne figure pas dans la sélection officielle du Festival de Cannes mais François Baldassare, également acteur, voit cette projection comme «l’occasion de montrer son travail, de créer des liens et d’apprendre de nouvelles choses».

(fr/sof/L’essentiel)

Comments

comments

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG/CANNES – Sonia Lettmann aime jouer de l’accordéon dans les rues de la capitale. Un court métrage, présenté à Cannes ce jeudi, lui est consacré.

Peut-être avez-vous déjà entendu Sonia Lettmann jouer. Cette accordéoniste de rue de 82 ans officie à Metz ou à Luxembourg, sur des places publiques ou dans des petits festivals. «Une personnalité pleine de joie qui ne peut pas passer trois jours sans jouer», confie le réalisateur François Baldassare, fasciné par la vieille dame. Il a d’ailleurs réalisé «Saltimbanques», un court métrage qui lui est consacré et qui est projeté pour la première fois ce jeudi au Festival de Cannes.

Il faut dire que cette super mamie a de quoi intéresser. Sonia Lettmann joue de l’accordéon dans la rue depuis maintenant une dizaine d’années. Parfois gratuitement, mais aussi parfois pour de l’argent même si cela n’est pas nécessaire. Ce petit bout de femme, qui arbore toujours un sourire radieux et des tenues colorées, a élevé dix enfants. C’est à 70 ans, après le décès de son mari, qu’elle décide d’apprendre à jouer de l’accordéon.

«L’occasion de montrer son travail»

François Baldassare n’a jamais réussi à joindre la musicienne. «J’ai essayé à plusieurs reprises de l’avoir sur son portable mais je n’ai jamais réussi à la contacter par ce moyen», confie-t-il un peu déçu. C’est donc en la filmant pendant ses shows que le réalisateur a pu faire son film de 15 minutes qui tire son titre de la statue des Saltimbanques qui trône sur la place du Théâtre. C’est en effet sur cette place que Sonia Lettman aime souvent se produire.

«Saltimbanques» ne figure pas dans la sélection officielle du Festival de Cannes mais François Baldassare, également acteur, voit cette projection comme «l’occasion de montrer son travail, de créer des liens et d’apprendre de nouvelles choses».

(fr/sof/L’essentiel)

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |