May 23 2015

Eric Lamhène: ticket gagnant

Published by at 12:53 under Festival,Filmfund Luxembourg

SOURCE: http://www.wort.lu

(mlr/vac) – Lui n’a pas peur de se jeter dans le bain. Alors que son camarade Govinda van Maele – également bénéficiaire de la bourse du Filmfund qui offre un ticket pour le Festival de Cannes – est prudemment resté sur le sable, Eric Lamhène a bien relevé le défi d’aller planter le drapeau luxembourgeois sur l’îlot situé en face du Pavillon national. La tradition est ainsi respectée cette année encore.

Cela étant, là n’est pas son seul objectif à Cannes. Il compte bien profiter de son séjour pour comprendre le fonctionnement de ce plus grand rendez-vous du cinéma mondial et aller voir quelques films s’il parvient à assister aux séances. Sa bourse ne lui offre pas d’accès prioritaire, il lui faut donc faire la queue.

Son parcours

– Bac littéraire au Lycée Robert Schumann

– Bacheloren cinéma à l’Université de Kent à Canterbury (2003-2006)

– London Film School (2007-2010)

Ses goûts cinématographiques

– Le cinéma japonais, de Yasujirô Ozu (1903-1963) à Takeshi Miike (1960*) en passant par Kinji Fukasaku (1930-2003)

Ses réalisations

– «Lauschter», un film de 21 minutes réalisé en 2010 qui raconte l’histoire d’un gamin de 12 ans qui devient ami d’une jeune fille de 15 ans qui se scarifie les bras.

– «Flo» en 2012, un court métrage où une jeune fille tombe amoureuse d’un pilote.

– «Gëff eens» en 2013, court-métrage sur base d’un scénario écrit par un lauréat du concours Café-Crème

– «Serena» en 2014, l’histoire d’un gamin de 13 ans qui va violenter une femme pour se faire bien voir de ses copains plus âgés.

Ses prochains projets

– Un documentaire sur une famille syrienne au Luxembourg qu’il a fini de tourner et dont il va attaquer le montage pour la série «Rout-Wäiss-Gro» sur RTL.

– Un scénario de premier long métrage en forme de thriller.

Comments

comments

SOURCE: http://www.wort.lu

(mlr/vac) – Lui n’a pas peur de se jeter dans le bain. Alors que son camarade Govinda van Maele – également bénéficiaire de la bourse du Filmfund qui offre un ticket pour le Festival de Cannes – est prudemment resté sur le sable, Eric Lamhène a bien relevé le défi d’aller planter le drapeau luxembourgeois sur l’îlot situé en face du Pavillon national. La tradition est ainsi respectée cette année encore.

Cela étant, là n’est pas son seul objectif à Cannes. Il compte bien profiter de son séjour pour comprendre le fonctionnement de ce plus grand rendez-vous du cinéma mondial et aller voir quelques films s’il parvient à assister aux séances. Sa bourse ne lui offre pas d’accès prioritaire, il lui faut donc faire la queue.

Son parcours

– Bac littéraire au Lycée Robert Schumann

– Bacheloren cinéma à l’Université de Kent à Canterbury (2003-2006)

– London Film School (2007-2010)

Ses goûts cinématographiques

– Le cinéma japonais, de Yasujirô Ozu (1903-1963) à Takeshi Miike (1960*) en passant par Kinji Fukasaku (1930-2003)

Ses réalisations

– «Lauschter», un film de 21 minutes réalisé en 2010 qui raconte l’histoire d’un gamin de 12 ans qui devient ami d’une jeune fille de 15 ans qui se scarifie les bras.

– «Flo» en 2012, un court métrage où une jeune fille tombe amoureuse d’un pilote.

– «Gëff eens» en 2013, court-métrage sur base d’un scénario écrit par un lauréat du concours Café-Crème

– «Serena» en 2014, l’histoire d’un gamin de 13 ans qui va violenter une femme pour se faire bien voir de ses copains plus âgés.

Ses prochains projets

– Un documentaire sur une famille syrienne au Luxembourg qu’il a fini de tourner et dont il va attaquer le montage pour la série «Rout-Wäiss-Gro» sur RTL.

– Un scénario de premier long métrage en forme de thriller.

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |