May 11 2010

Festival du Film Tchèque

Published by at 01:30 under Festival

Du 12 au 15 mai 2010 à la Cinémathèque
Infos supplémentaires : www.atsl.lu et www.cinematheque.lu


Dans le cadre de la 2e édition du « Festival du Film Tchèque », la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, l’Ambassade de la République tchèque et l’Amitié Tchèque et Slovaque Luxembourg invitent du 12 au 15 mai à un cycle de films en hommage à Vĕra Chytilová, « première dame du cinéma tchèque ». Ce titre maintes fois attribué à la célèbre réalisatrice n’est pas usurpé : Vĕra Chytilová ne reste non seulement l’une des cinéastes les plus importantes du cinéma tchèque contemporain depuis l’ouverture du rideau de fer qui, à 80 ans, n’a perdu ni de sa fougue, ni de son humour acerbe, ni de son énergie légendaire. Vĕra Chytilová fut surtout dans les années 60 la réalisatrice la plus innovante de la « Nouvelle Vague tchèque », à côté de Milos Forman, Jiri Menzel ou Ivan Passer, et une figure marquante du Printemps de Prague. Avec son chef-d’œuvre « Les Petites marguerites », un succès international réalisé en 1966, elle a rompu avec l’académisme officiel du réalisme socialiste et ajouté une originalité et liberté de ton inédite en Tchécoslovaquie qui montre l’influence de la « Nouvelle Vague française ». Comme pour beaucoup d’artistes de tous bords, l’invasion soviétique en 1968 a mis un coup d’arrêt à la liberté rejaillie dans les années soixante. Vĕra Chytilová s’est retrouvée un temps interdite de travailler, mais parviendra à forcer sa route et à s’imposer, malgré les restrictions du régime communiste.

Sous l’intitulé « How Did You Do It, Mrs Chytilová ? », un entretien public avec la réalisatrice d’une durée d’environ 40 minutes, proposera le 13 mai à 20h30 à la Cinémathèque un tour d’horizon des 40 ans de la carrière cinématographique de Vĕra Chytilová, ponctué d’extraits de ses films, du court-métrage « Self-Service Univers » de 1966, un sketch du film-manifeste de la Nouvelle Vague tchécoslovaque, à son dernier long-métrage « Pleasant Moments » de 2006, une comédie noire sur une femme-psychiatre et ses rapports avec ses clients.

L’entretien sera suivi de la projection de « Les Petites marguerites », film-phare de Vĕra Chytilová qui, selon le critique de cinéma Amos Vogel, est « le film le plus sensationnel de la renaissance du cinéma tchèque, une comédie déjantée, stylisée et dadaïste qui fut longtemps banni par la censure. » Un autre point fort du festival sera, le 14 mai à 20h30, la projection de « Tainted Horseplay » (1988), première oeuvre tchèque sur le sujet du Sida. Cette séance sera suivie d’un débat avec Vĕra Chytilová, l’actrice du film Chantal Poullain et Henri Goedertz de l’Aidsberodung Croix-Rouge. Au programme de l’hommage sont également « Le Jeu de la pomme » (15 mai à 20h00), une comédie irrévérencieuse sur la libération sexuelle, et « The Journey : Portrait of Vĕra Chytilová » (12 mai à 20h30), un documentaire sur la réalisatrice réalisé par Jasmina Blazevic.

2e Festival du Film Tchèque

Du 12 au 15 mai 2010 à la Cinémathèque

Avec le soutien de BGL BNP Paribas
Infos supplémentaires : www.atsl.lu et www.cinematheque.lu

Comments

comments

Du 12 au 15 mai 2010 à la Cinémathèque
Infos supplémentaires : www.atsl.lu et www.cinematheque.lu


Dans le cadre de la 2e édition du « Festival du Film Tchèque », la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, l’Ambassade de la République tchèque et l’Amitié Tchèque et Slovaque Luxembourg invitent du 12 au 15 mai à un cycle de films en hommage à Vĕra Chytilová, « première dame du cinéma tchèque ». Ce titre maintes fois attribué à la célèbre réalisatrice n’est pas usurpé : Vĕra Chytilová ne reste non seulement l’une des cinéastes les plus importantes du cinéma tchèque contemporain depuis l’ouverture du rideau de fer qui, à 80 ans, n’a perdu ni de sa fougue, ni de son humour acerbe, ni de son énergie légendaire. Vĕra Chytilová fut surtout dans les années 60 la réalisatrice la plus innovante de la « Nouvelle Vague tchèque », à côté de Milos Forman, Jiri Menzel ou Ivan Passer, et une figure marquante du Printemps de Prague. Avec son chef-d’œuvre « Les Petites marguerites », un succès international réalisé en 1966, elle a rompu avec l’académisme officiel du réalisme socialiste et ajouté une originalité et liberté de ton inédite en Tchécoslovaquie qui montre l’influence de la « Nouvelle Vague française ». Comme pour beaucoup d’artistes de tous bords, l’invasion soviétique en 1968 a mis un coup d’arrêt à la liberté rejaillie dans les années soixante. Vĕra Chytilová s’est retrouvée un temps interdite de travailler, mais parviendra à forcer sa route et à s’imposer, malgré les restrictions du régime communiste.

Sous l’intitulé « How Did You Do It, Mrs Chytilová ? », un entretien public avec la réalisatrice d’une durée d’environ 40 minutes, proposera le 13 mai à 20h30 à la Cinémathèque un tour d’horizon des 40 ans de la carrière cinématographique de Vĕra Chytilová, ponctué d’extraits de ses films, du court-métrage « Self-Service Univers » de 1966, un sketch du film-manifeste de la Nouvelle Vague tchécoslovaque, à son dernier long-métrage « Pleasant Moments » de 2006, une comédie noire sur une femme-psychiatre et ses rapports avec ses clients.

L’entretien sera suivi de la projection de « Les Petites marguerites », film-phare de Vĕra Chytilová qui, selon le critique de cinéma Amos Vogel, est « le film le plus sensationnel de la renaissance du cinéma tchèque, une comédie déjantée, stylisée et dadaïste qui fut longtemps banni par la censure. » Un autre point fort du festival sera, le 14 mai à 20h30, la projection de « Tainted Horseplay » (1988), première oeuvre tchèque sur le sujet du Sida. Cette séance sera suivie d’un débat avec Vĕra Chytilová, l’actrice du film Chantal Poullain et Henri Goedertz de l’Aidsberodung Croix-Rouge. Au programme de l’hommage sont également « Le Jeu de la pomme » (15 mai à 20h00), une comédie irrévérencieuse sur la libération sexuelle, et « The Journey : Portrait of Vĕra Chytilová » (12 mai à 20h30), un documentaire sur la réalisatrice réalisé par Jasmina Blazevic.

2e Festival du Film Tchèque

Du 12 au 15 mai 2010 à la Cinémathèque

Avec le soutien de BGL BNP Paribas
Infos supplémentaires : www.atsl.lu et www.cinematheque.lu

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply