Feb 21 2012

Ils ont parlé cinéma avec Keanu Reeves

Published by at 02:00 under Festival,Français

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

nikos marc

LUXEMBOURG – Deux jeunes cinéastes luxembourgeois en ont pris plein les yeux à la Berlinale, la semaine dernière. Ils nous confient leurs impressions.

Nikos Welter, caméraman et Marc Recchia, monteur, ont tant de choses à raconter: invités à participer au «Talent Campus» au festival du Film de Berlin, ils ont pu partager leur expérience avec 350 autres jeunes cinéastes de 99 pays différents. «Il faut s’imaginer comme un grand camp d’été, où on rencontre plein de personnes différentes», confie Nikos Welter. Les deux jeunes hommes de 29 ans étaient invités à réfléchir notamment sur l’avenir du cinéma. Est-il compatible avec le développement d’Internet? C’était la question d’un séminaire, auquel participait… Keanu Reeves, rien que ça! «Alors que nous échangions tous ensemble sur cette question, nous avons vu des fans de l’acteur se faufiler pour lui offrir de petits cadeaux», se souvient Marc.

Mais ce n’est pas tant les paillettes et la pléiade de stars qui les ont marqués mais une rencontre avec une réalisatrice mexicaine qui vit à Amsterdam. «Nous avons beaucoup discuté de notre passion commune et peut-être travaillerons nous bientôt sur un projet commun», confie Marc. Ils ont également joué un peu les VRP du cinéma luxembourgeois. «Seuls les collègues des régions voisines savent que l’industrie du cinéma au Luxembourg est florissante ».

Tous les deux sont revenus de Berlin plus que jamais convaincus qu’ils voulaient continuer dans cette voie. «Finalement, il n’y a pas que le réalisateur qui compte, le montage et le travail derrière la caméra peuvent également grandement influencer l’histoire d’un film», explique Marc. «Acteurs, réalisateur, régisseur, monteur ou caméraman, nous partageons tous une chose: par notre travail, nous voulons tous exprimer quelque chose qui sommeille en nous et tout le monde le fait à sa manière».

Comments

comments

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

nikos marc

LUXEMBOURG – Deux jeunes cinéastes luxembourgeois en ont pris plein les yeux à la Berlinale, la semaine dernière. Ils nous confient leurs impressions.

Nikos Welter, caméraman et Marc Recchia, monteur, ont tant de choses à raconter: invités à participer au «Talent Campus» au festival du Film de Berlin, ils ont pu partager leur expérience avec 350 autres jeunes cinéastes de 99 pays différents. «Il faut s’imaginer comme un grand camp d’été, où on rencontre plein de personnes différentes», confie Nikos Welter. Les deux jeunes hommes de 29 ans étaient invités à réfléchir notamment sur l’avenir du cinéma. Est-il compatible avec le développement d’Internet? C’était la question d’un séminaire, auquel participait… Keanu Reeves, rien que ça! «Alors que nous échangions tous ensemble sur cette question, nous avons vu des fans de l’acteur se faufiler pour lui offrir de petits cadeaux», se souvient Marc.

Mais ce n’est pas tant les paillettes et la pléiade de stars qui les ont marqués mais une rencontre avec une réalisatrice mexicaine qui vit à Amsterdam. «Nous avons beaucoup discuté de notre passion commune et peut-être travaillerons nous bientôt sur un projet commun», confie Marc. Ils ont également joué un peu les VRP du cinéma luxembourgeois. «Seuls les collègues des régions voisines savent que l’industrie du cinéma au Luxembourg est florissante ».

Tous les deux sont revenus de Berlin plus que jamais convaincus qu’ils voulaient continuer dans cette voie. «Finalement, il n’y a pas que le réalisateur qui compte, le montage et le travail derrière la caméra peuvent également grandement influencer l’histoire d’un film», explique Marc. «Acteurs, réalisateur, régisseur, monteur ou caméraman, nous partageons tous une chose: par notre travail, nous voulons tous exprimer quelque chose qui sommeille en nous et tout le monde le fait à sa manière».

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply