May 16 2013

Le cinéma luxembourgeois bien présent à Cannes

Published by at 15:33 under Festival,PTD

SOURCE: http://www.wort.lu

“The Congress” fait l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs jeudi soir

2012 avait été une année exceptionnelle pour le cinéma luxembourgeois avec trois films présents au festival de Cannes, dont «A perdre la raison», de Joachim Lafosse dans la sélection officielle Un certain regard. Le cru 2013 ne sera pas aussi prestigieux. Il est néanmoins tout à fait honorable puisque «The Congress», du réalisateur israélien Ari Folman avec Robin Wright, fera dès jeudi soir l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs. Le film a été coproduit par Paul Thiltges Distribution et réalisé en grande partie pour le volet animation par le Studio 352 de Contern.

Autre film ayant réussi à tirer son épingle du jeu: «Tip Top», un long métrage du réalisateur français Serge Bozon avec Isabelle Huppert, Sandrine Kiberlain et François Damiens. Le film a été produit par Iris Productions et tourné en grande partie au Luxembourg l’année passée.

Luc Frieden sur la Croisette

Le nouveau ministre des Communications Luc Frieden devrait faire le déplacement à Cannes pour la traditionnelle Journée luxembourgeoise à laquelle son prédécesseur, François Biltgen, était fidèle. Cette manifestation qui se tient au Pavillon luxembourgeois, dans le Village international sous le Palais des festivals, est l’occasion d’un échange d’idées et d’informations entre les professionnels du secteur et leur ministre de tutelle. L’occasion probablement d’évoquer l’état d’avancement de la réforme sur le soutien à la production audiovisuelle, dont le projet a été déposé à la Chambre des députés en décembre 2012 mais toujours pas voté. Ou le rôle qu’entend jouer le cinéma européen dans le cadre des futures négociations de libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis.

Marie-Laure Rolland

Comments

comments

SOURCE: http://www.wort.lu

“The Congress” fait l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs jeudi soir

2012 avait été une année exceptionnelle pour le cinéma luxembourgeois avec trois films présents au festival de Cannes, dont «A perdre la raison», de Joachim Lafosse dans la sélection officielle Un certain regard. Le cru 2013 ne sera pas aussi prestigieux. Il est néanmoins tout à fait honorable puisque «The Congress», du réalisateur israélien Ari Folman avec Robin Wright, fera dès jeudi soir l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs. Le film a été coproduit par Paul Thiltges Distribution et réalisé en grande partie pour le volet animation par le Studio 352 de Contern.

Autre film ayant réussi à tirer son épingle du jeu: «Tip Top», un long métrage du réalisateur français Serge Bozon avec Isabelle Huppert, Sandrine Kiberlain et François Damiens. Le film a été produit par Iris Productions et tourné en grande partie au Luxembourg l’année passée.

Luc Frieden sur la Croisette

Le nouveau ministre des Communications Luc Frieden devrait faire le déplacement à Cannes pour la traditionnelle Journée luxembourgeoise à laquelle son prédécesseur, François Biltgen, était fidèle. Cette manifestation qui se tient au Pavillon luxembourgeois, dans le Village international sous le Palais des festivals, est l’occasion d’un échange d’idées et d’informations entre les professionnels du secteur et leur ministre de tutelle. L’occasion probablement d’évoquer l’état d’avancement de la réforme sur le soutien à la production audiovisuelle, dont le projet a été déposé à la Chambre des députés en décembre 2012 mais toujours pas voté. Ou le rôle qu’entend jouer le cinéma européen dans le cadre des futures négociations de libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis.

Marie-Laure Rolland

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |