May 21 2015

Le Luxembourg victime de son succès?

Published by at 00:45 under Festival,Filmfund Luxembourg,Industry

SOURCE: http://www.wort.lu

Par Marie-Laure Rolland et Vesna Andonovic

Le Luxembourg est une nouvelle fois présent sur la Croisette pour le 68ème Festival de Cannes qui a démarré mercredi 13 mai 2015. Les professionnels se sont retrouvés samedi 16 mai au Pavillon luxembourgeois installé dans le Village International aux pieds du Palais des festivals. L’objectif: faire le point sur l’évolution du secteur et les nouveaux enjeux qui se dessinent. Ceux-ci ne sont pas minces puisque le Filmfund va distribuer 100 millions d’euros aux 21 sociétés de production présentes dans le pays entre 2015 et 2017.

Signe de la volonté de transparence affichée par le gouvernement, la presse était pour la première fois autorisée à assister à la rencontre entre professionnels. Les années précédentes, un point de presse était organisé à l’issue de la manifestation.

Un bon cru 2015

Après une très belle année 2014 et l’Oscar du meilleur court métrage d’animation pour “Monsieur Hublot”, 2015 est un bon cru: une nomination aux Oscars pour “Song of the Sea” et une coproduction luxembourgeoise dans la sélection de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes. Il s’agit du film “Le Tout Nouveau Testament” réalisé par le Belge Jaco van Dormael et coproduit par la société Juliette Films de David Grumbach. Le film est présenté au public dimanche 17 mai à 11h30 en présence de l’équipe qui l’a produit, parmi laquelle l’acteur luxembourgeois Marco Lorenzini.

Des Assises au mois de novembre

Après le vote de la loi de réforme du Filmfund en 2014, la situation n’est pas encore stabilisée dans le secteur si l’on en croit l’Union luxembourgeoise des producteurs audiovisuels (Ulpa). De plus en plus de sociétés européennes s’implantent dans le pays. Or la manne du Filmfund n’est pas extensible, comme l’explique le président de l’Ulpa, Paul Thiltges. Des Assises vont être organisées au mois de novembre 2015 sous l’égide du Filmfund pour envisager des financements alternatifs qui pourraient soutenir le secteur. Une idée qui avait déjà été proposée en son temps par le précédent ministre des Communications, Luc Frieden.

Nouveau dispositif pour les auteurs, réalisateurs et scénaristes

Lors de son intervention, la ministre de la Culture a mentionné la mise en place d’un nouveau dispositif pour soutenir les auteurs, réalisateurs et scénaristes. Ceux-ci ne seront plus obligés de passer par l’intermédiaire d’une société de production pour déposer une demande de soutien au développement auprès du Filmfund.

Il s’agissait d’une revendication de longue date du LARS (L’association luxembourgeoise des réalisateurs et scénaristes), qui compte 50 membres et qui a pu pour la première fois s’exprimer dans le cadre de la “Journée luxembourgeoise”, rendez-vous où les producteurs étaient généralement par le passé les seuls à prendre la parole. Son secrétaire général, Yann Tonnar, explique l’intérêt de cette réforme.

Luxembourg sans frontière

En l’absence du ministre des Communications, Xavier Bettel, qui a célébré la veille son mariage, c’est la ministre de la Culture Maggy Nagel qui a fait le déplacement à Cannes pour la traditionnelle “Journée luxembourgeoise”. Une mission qui, dit-elle, lui tient à coeur pour positionner le Luxembourg dans l’Europe de la culture.

Comments

comments

SOURCE: http://www.wort.lu

Par Marie-Laure Rolland et Vesna Andonovic

Le Luxembourg est une nouvelle fois présent sur la Croisette pour le 68ème Festival de Cannes qui a démarré mercredi 13 mai 2015. Les professionnels se sont retrouvés samedi 16 mai au Pavillon luxembourgeois installé dans le Village International aux pieds du Palais des festivals. L’objectif: faire le point sur l’évolution du secteur et les nouveaux enjeux qui se dessinent. Ceux-ci ne sont pas minces puisque le Filmfund va distribuer 100 millions d’euros aux 21 sociétés de production présentes dans le pays entre 2015 et 2017.

Signe de la volonté de transparence affichée par le gouvernement, la presse était pour la première fois autorisée à assister à la rencontre entre professionnels. Les années précédentes, un point de presse était organisé à l’issue de la manifestation.

Un bon cru 2015

Après une très belle année 2014 et l’Oscar du meilleur court métrage d’animation pour “Monsieur Hublot”, 2015 est un bon cru: une nomination aux Oscars pour “Song of the Sea” et une coproduction luxembourgeoise dans la sélection de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes. Il s’agit du film “Le Tout Nouveau Testament” réalisé par le Belge Jaco van Dormael et coproduit par la société Juliette Films de David Grumbach. Le film est présenté au public dimanche 17 mai à 11h30 en présence de l’équipe qui l’a produit, parmi laquelle l’acteur luxembourgeois Marco Lorenzini.

Des Assises au mois de novembre

Après le vote de la loi de réforme du Filmfund en 2014, la situation n’est pas encore stabilisée dans le secteur si l’on en croit l’Union luxembourgeoise des producteurs audiovisuels (Ulpa). De plus en plus de sociétés européennes s’implantent dans le pays. Or la manne du Filmfund n’est pas extensible, comme l’explique le président de l’Ulpa, Paul Thiltges. Des Assises vont être organisées au mois de novembre 2015 sous l’égide du Filmfund pour envisager des financements alternatifs qui pourraient soutenir le secteur. Une idée qui avait déjà été proposée en son temps par le précédent ministre des Communications, Luc Frieden.

Nouveau dispositif pour les auteurs, réalisateurs et scénaristes

Lors de son intervention, la ministre de la Culture a mentionné la mise en place d’un nouveau dispositif pour soutenir les auteurs, réalisateurs et scénaristes. Ceux-ci ne seront plus obligés de passer par l’intermédiaire d’une société de production pour déposer une demande de soutien au développement auprès du Filmfund.

Il s’agissait d’une revendication de longue date du LARS (L’association luxembourgeoise des réalisateurs et scénaristes), qui compte 50 membres et qui a pu pour la première fois s’exprimer dans le cadre de la “Journée luxembourgeoise”, rendez-vous où les producteurs étaient généralement par le passé les seuls à prendre la parole. Son secrétaire général, Yann Tonnar, explique l’intérêt de cette réforme.

Luxembourg sans frontière

En l’absence du ministre des Communications, Xavier Bettel, qui a célébré la veille son mariage, c’est la ministre de la Culture Maggy Nagel qui a fait le déplacement à Cannes pour la traditionnelle “Journée luxembourgeoise”. Une mission qui, dit-elle, lui tient à coeur pour positionner le Luxembourg dans l’Europe de la culture.

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |