May 17 2011

The Hunters décroche l’Amérique

Published by at 02:21 under Festival,Français,Industry

SOURCE: http://www.republicain-lorrain.fr

L’info a été confirmée officiellement hier, le jour même où une délégation de Lorraine fait son cinéma à Cannes : le long métrage The Hunters, produit et réalisé en Lorraine et au Luxembourg par les deux frères messins Etienne et Antoine Huet ainsi que Thomas Malmonte, réunis au sein d’Humal Productions, sera distribué par la major nord-américaine Grindstone-Lionsgate (Lionsgate est connu pour toute la série des Saw…) ! « On a cravaché dur pour l’obtenir mais c’est vrai que pour nous c’est un distributeur de choix », savoure Antoine Huet, en plein boulot de représentation et de recherche de contacts sur la Croisette. Le trio de trentenaires aujourd’hui installé à Nancy est en passe de transformer l’essai en coup de maître dès son premier projet : en gestation depuis cinq ans, en langue anglaise et basé sur une coproduction franco-belgo-luxembourgeoise, The Hunters ( Les Chasseurs) raconte l’histoire de gens normaux dont la vie va basculer dans le mystérieux Fort Goben (en réalité, le fort de Queuleu à Metz). Déjà distribué au Japon, le thriller s’ouvre les portes du continent américain. « On a la certitude de bénéficier d’une bonne promo et de nombreuses copies. C’est une vraie rampe de lancement », estime Antoine.
A. M.

Comments

comments

SOURCE: http://www.republicain-lorrain.fr

L’info a été confirmée officiellement hier, le jour même où une délégation de Lorraine fait son cinéma à Cannes : le long métrage The Hunters, produit et réalisé en Lorraine et au Luxembourg par les deux frères messins Etienne et Antoine Huet ainsi que Thomas Malmonte, réunis au sein d’Humal Productions, sera distribué par la major nord-américaine Grindstone-Lionsgate (Lionsgate est connu pour toute la série des Saw…) ! « On a cravaché dur pour l’obtenir mais c’est vrai que pour nous c’est un distributeur de choix », savoure Antoine Huet, en plein boulot de représentation et de recherche de contacts sur la Croisette. Le trio de trentenaires aujourd’hui installé à Nancy est en passe de transformer l’essai en coup de maître dès son premier projet : en gestation depuis cinq ans, en langue anglaise et basé sur une coproduction franco-belgo-luxembourgeoise, The Hunters ( Les Chasseurs) raconte l’histoire de gens normaux dont la vie va basculer dans le mystérieux Fort Goben (en réalité, le fort de Queuleu à Metz). Déjà distribué au Japon, le thriller s’ouvre les portes du continent américain. « On a la certitude de bénéficier d’une bonne promo et de nombreuses copies. C’est une vraie rampe de lancement », estime Antoine.
A. M.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply