Oct 08 2010

Une ovation méritée pour «Illégal» qui a ouvert l’édition anniversaire du FIFF

Published by at 01:13 under Articles,Festival,Français

SOURCE: http://www.journal.lu/ › CH.S.

Le 25ième Festival du Film Francophone (FIFF) qui aura lieu jusqu’au au 8 octobre à Namur a été inauguré au cinéma Caméo par la coproduction belgo-franco-luxembourgeoise «llégal» d’Olivier Masset-Depasse (coproduite par la firme luxembourgeoise Iris Productions; coproducteur Nicolas Steil).

De nombreux invités du monde politique et culturel, notamment le prince Laurent et son épouse la princesse Claire, ont assisté à l’ouverture de cette édition anniversaire. Jean-Louis Close, Président du Festival, et Nicole Gillet, la Déléguée Générale, ont salué les invités, ne regrettant pas le passé mais tout en regardant vers le futur d’un festival qui peut se vanter d’avoir acquis une renommée internationale importante depuis l’édition numéro un en 1986.
L’acteur Olivier Gourmet en sa fonction de Président d’Honneur a ensuite porté un regard critique sur le futur du cinéma qui ne pourra survivre qu’avec l’apport de chaque personne employée dans le secteur du cinéma, des politiciens et surtout des cinéphiles qui vont encore voir les films dans les salles obscures. Finalement, les présidents des jurys longs métrages et courts métrages, Joachim Lafosse, Stéphane Aubier et Vincent Patar, ont déclaré ouvert la 25ième édition du FIFF, comme le veut la tradition du festival.
Une partie des acteurs du film «Illégal» se sont ensuite présentés sur la scène, e. a. Anne Coesens, Alexandre Golntcharov, Christelle Cornil et Gabriella Perez, en compagnie du réalisateur Olivier Masset-Depasse et des producteurs; Iris Productions étant représenté par le directeur de production Jesus Gonzalez. Le film raconte la tragique histoire d’une femme russe, Tania (Coesens), travaillant illégalement en Belgique. Elle se fait arrêter alors qu’elle descend d’un bus avec son fils Ivan (Golntcharov). Elle est transférée dans un centre fermé pour sans-papiers où elle refuse de dévoiler son identité, par peur d’être expulsée immédiatement, sans son fils.

Cinq coproductions luxembourgeoises en compétition ou sélectionnées

Le film sortira vendredi sur nos écrans et nous y reviendrons dans une critique plus détaillée. Reste cependant à noter, que le film a reçu une longue et chaleureuse ovation par le public namurois qui a été ému par le destin de cette femme. Et il s’agit certainement d’une des meilleures coproductions luxembourgeoises! Si le drame a aussi séduit le jury et s’il le couronnera par un prix, on ne le saura que vendredi prochain. «Illégal» a déjà gagné le Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, le « alois d’Or» du Meilleur Film au Festival du Film Francophone à Angoulême et le Grand Prix du 23ième Festival «Der Neue Heimatfilm» à Freistadt, Autriche.
En plus d’«Illégal», «La petite chambre» de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond est aussi en compétition officielle, une coproduction helvétique-luxembourgeoise (aussi Iris Productions). En outre, les trois coproductions luxembourgeoises «Sans queue ni tête» de Jeanne Labrune (F/B/L, actuellement au ciné Utopia), «Nous trois» de Renaud Bertrand (F/L) et «Quartier lointain» de Sam Garbarski (B/L/Allemagne/F) sont sélectionnées dans la section «Regards du présent».
Autre moment fort sera la venue de Jane Birkin mercredi, à qui le festival rend hommage et que le public pourra rencontrer dès 14h00 au cinéma Caméo. Sur le site internet www.fiff.be on retrouve toutes les informations nécessaires pour passer des moments passionnants à Namur.

Comments

comments

SOURCE: http://www.journal.lu/ › CH.S.

Le 25ième Festival du Film Francophone (FIFF) qui aura lieu jusqu’au au 8 octobre à Namur a été inauguré au cinéma Caméo par la coproduction belgo-franco-luxembourgeoise «llégal» d’Olivier Masset-Depasse (coproduite par la firme luxembourgeoise Iris Productions; coproducteur Nicolas Steil).

De nombreux invités du monde politique et culturel, notamment le prince Laurent et son épouse la princesse Claire, ont assisté à l’ouverture de cette édition anniversaire. Jean-Louis Close, Président du Festival, et Nicole Gillet, la Déléguée Générale, ont salué les invités, ne regrettant pas le passé mais tout en regardant vers le futur d’un festival qui peut se vanter d’avoir acquis une renommée internationale importante depuis l’édition numéro un en 1986.
L’acteur Olivier Gourmet en sa fonction de Président d’Honneur a ensuite porté un regard critique sur le futur du cinéma qui ne pourra survivre qu’avec l’apport de chaque personne employée dans le secteur du cinéma, des politiciens et surtout des cinéphiles qui vont encore voir les films dans les salles obscures. Finalement, les présidents des jurys longs métrages et courts métrages, Joachim Lafosse, Stéphane Aubier et Vincent Patar, ont déclaré ouvert la 25ième édition du FIFF, comme le veut la tradition du festival.
Une partie des acteurs du film «Illégal» se sont ensuite présentés sur la scène, e. a. Anne Coesens, Alexandre Golntcharov, Christelle Cornil et Gabriella Perez, en compagnie du réalisateur Olivier Masset-Depasse et des producteurs; Iris Productions étant représenté par le directeur de production Jesus Gonzalez. Le film raconte la tragique histoire d’une femme russe, Tania (Coesens), travaillant illégalement en Belgique. Elle se fait arrêter alors qu’elle descend d’un bus avec son fils Ivan (Golntcharov). Elle est transférée dans un centre fermé pour sans-papiers où elle refuse de dévoiler son identité, par peur d’être expulsée immédiatement, sans son fils.

Cinq coproductions luxembourgeoises en compétition ou sélectionnées

Le film sortira vendredi sur nos écrans et nous y reviendrons dans une critique plus détaillée. Reste cependant à noter, que le film a reçu une longue et chaleureuse ovation par le public namurois qui a été ému par le destin de cette femme. Et il s’agit certainement d’une des meilleures coproductions luxembourgeoises! Si le drame a aussi séduit le jury et s’il le couronnera par un prix, on ne le saura que vendredi prochain. «Illégal» a déjà gagné le Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, le « alois d’Or» du Meilleur Film au Festival du Film Francophone à Angoulême et le Grand Prix du 23ième Festival «Der Neue Heimatfilm» à Freistadt, Autriche.
En plus d’«Illégal», «La petite chambre» de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond est aussi en compétition officielle, une coproduction helvétique-luxembourgeoise (aussi Iris Productions). En outre, les trois coproductions luxembourgeoises «Sans queue ni tête» de Jeanne Labrune (F/B/L, actuellement au ciné Utopia), «Nous trois» de Renaud Bertrand (F/L) et «Quartier lointain» de Sam Garbarski (B/L/Allemagne/F) sont sélectionnées dans la section «Regards du présent».
Autre moment fort sera la venue de Jane Birkin mercredi, à qui le festival rend hommage et que le public pourra rencontrer dès 14h00 au cinéma Caméo. Sur le site internet www.fiff.be on retrouve toutes les informations nécessaires pour passer des moments passionnants à Namur.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply