Oct 09 2008

UNIVERSALOVE @ Festival du Nouveau Cinéma

Published by at 20:25 under Festival,Industry

www.nouveaucinema.ca

Festival du Nouveau Cinéma – 37e Édition
8 au 19 oct 2008

Le Festival du nouveau cinéma est voué à la diffusion et au développement des nouvelles tendances dans le domaine du cinéma et des nouveaux médias. Il constitue un tremplin pour faire connaître des oeuvres originales et inédites, favorisant le développement du cinéma d’auteur et de la création numérique.

 

UNIVERSALOVE

L’amour dans tous ses états… Croisement de six récits amoureux possédant chacun sa toile de fond – à l’itinéraire, on a Marseille, Rio, New York, Belgrade, Luxembourg (RED LION) et Tokyo. Suivant de (trop?) près la piste du film choral manière Iñárritu, Universalove se distingue par l’apport narratif de son excellente trame sonore, composée par le groupe Naked Lunch, qui supplée aux dialogues laconiques. Ce film de Thomas Woschitz bénéficie en outre d’un traitement visuel appliqué. 11 et 12 octobre. (M. Defoy)

 

Comments

comments

www.nouveaucinema.ca

Festival du Nouveau Cinéma – 37e Édition
8 au 19 oct 2008

Le Festival du nouveau cinéma est voué à la diffusion et au développement des nouvelles tendances dans le domaine du cinéma et des nouveaux médias. Il constitue un tremplin pour faire connaître des oeuvres originales et inédites, favorisant le développement du cinéma d’auteur et de la création numérique.

 

UNIVERSALOVE

L’amour dans tous ses états… Croisement de six récits amoureux possédant chacun sa toile de fond – à l’itinéraire, on a Marseille, Rio, New York, Belgrade, Luxembourg (RED LION) et Tokyo. Suivant de (trop?) près la piste du film choral manière Iñárritu, Universalove se distingue par l’apport narratif de son excellente trame sonore, composée par le groupe Naked Lunch, qui supplée aux dialogues laconiques. Ce film de Thomas Woschitz bénéficie en outre d’un traitement visuel appliqué. 11 et 12 octobre. (M. Defoy)

 

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply