Oct 01 2013

Près de 8 millions attribués pour des films

Published by at 06:49 under Filmfund Luxembourg

SOURCE: http://www.paperjam.lu


Christophe Wagner recevra une aide à l’écriture pour son prochain long-métrage, «Bernardy».
Photo: Samsa Film

Comme tous les trois mois, le Conseil d’administration du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle s’est réuni pour décider des aides financières sélectives pour des projets audiovisuels. Par : France Clarinval

Alors que plusieurs tournages sont en cours, dont les films «Ouni d’Hänn» de Donato Rotunno et «Mammejong» de Jacques Molitor, le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle (Film Fund) poursuit sa politique d’aide. Lors de sa séance du 25 septembre dernier, le Conseil d’administration a accordé des aides pour un montant total de 7.817.158 euros.

Plusieurs films seront subventionnés dès l’écriture et le développement. On retiendra notamment «Bernardy», le futur film de Christophe Wagner (production: Samsa Film) dont on espère qu’il suivra les traces du succès de «Doudege Wenckel» ou «Le Fruit du Diable» de Nicolas Steil (production: Iris Productions) qui signera là son deuxième long métrage en tant que réalisateur, après «Réfractaire». Ils reçoivent chacun 60.000 euros pour pouvoir développer le projet.

Courts et longs métrages

Trois autres long-métrages de fiction seront également aidés pour leur développement : «Don’t take it personnaly» de Jacques Akchoti, «Make it better» de Sarah Hirtt (coproduction Samsa Film) et «At the Sign of the blue Truffle» de John Huddles (production: Deal Productions).

Parmi les aides financières à la production, c’est Amour Fou Luxembourg qui est le plus gâté pour «Die Revolution», un long-métrage de Virgil Widrich qui recevra 2,1 millions d’euros. «Préjudice» d’Antoine Cuypers (coproduction Lucil Film) et «Mammal» de Daly Rebecca (coproduction: Red Lion) se voient distribuer chacun un peu plus de 900.000 euros. Enfin, toujours chez Red Lion, le court-métrage de Serge Wolf, «Le miroir des apparences» bénéficiera d’une aide de 120.000 euros.

Le secteur de l’animation n’est pas en reste et se voit également soutenu par le Film Fund. «Seed of hope», le court-métrage de Claude Kongs (production Antevita Films) se voit aider pour son écriture et son développement, alors que «Richard the Stork», long-métrage d’animation de Toby Genkel (coproduction: Melusine Productions) recevra 1,7 million pour la production.

De son côté, la Fabrique d’Images recevra 1,6 million pour «Ziggy and the Zoo Tram», une série d’animation qu’elle coproduit avec Skyline Entertainment.
Particularité de la séance qui vient de se dérouler, une partie des montants attribués, 2,63 millions d’euros, est affectée au budget 2014 et sous réserve des disponibilités budgétaires.

Comments

comments

SOURCE: http://www.paperjam.lu


Christophe Wagner recevra une aide à l’écriture pour son prochain long-métrage, «Bernardy».
Photo: Samsa Film

Comme tous les trois mois, le Conseil d’administration du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle s’est réuni pour décider des aides financières sélectives pour des projets audiovisuels. Par : France Clarinval

Alors que plusieurs tournages sont en cours, dont les films «Ouni d’Hänn» de Donato Rotunno et «Mammejong» de Jacques Molitor, le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle (Film Fund) poursuit sa politique d’aide. Lors de sa séance du 25 septembre dernier, le Conseil d’administration a accordé des aides pour un montant total de 7.817.158 euros.

Plusieurs films seront subventionnés dès l’écriture et le développement. On retiendra notamment «Bernardy», le futur film de Christophe Wagner (production: Samsa Film) dont on espère qu’il suivra les traces du succès de «Doudege Wenckel» ou «Le Fruit du Diable» de Nicolas Steil (production: Iris Productions) qui signera là son deuxième long métrage en tant que réalisateur, après «Réfractaire». Ils reçoivent chacun 60.000 euros pour pouvoir développer le projet.

Courts et longs métrages

Trois autres long-métrages de fiction seront également aidés pour leur développement : «Don’t take it personnaly» de Jacques Akchoti, «Make it better» de Sarah Hirtt (coproduction Samsa Film) et «At the Sign of the blue Truffle» de John Huddles (production: Deal Productions).

Parmi les aides financières à la production, c’est Amour Fou Luxembourg qui est le plus gâté pour «Die Revolution», un long-métrage de Virgil Widrich qui recevra 2,1 millions d’euros. «Préjudice» d’Antoine Cuypers (coproduction Lucil Film) et «Mammal» de Daly Rebecca (coproduction: Red Lion) se voient distribuer chacun un peu plus de 900.000 euros. Enfin, toujours chez Red Lion, le court-métrage de Serge Wolf, «Le miroir des apparences» bénéficiera d’une aide de 120.000 euros.

Le secteur de l’animation n’est pas en reste et se voit également soutenu par le Film Fund. «Seed of hope», le court-métrage de Claude Kongs (production Antevita Films) se voit aider pour son écriture et son développement, alors que «Richard the Stork», long-métrage d’animation de Toby Genkel (coproduction: Melusine Productions) recevra 1,7 million pour la production.

De son côté, la Fabrique d’Images recevra 1,6 million pour «Ziggy and the Zoo Tram», une série d’animation qu’elle coproduit avec Skyline Entertainment.
Particularité de la séance qui vient de se dérouler, une partie des montants attribués, 2,63 millions d’euros, est affectée au budget 2014 et sous réserve des disponibilités budgétaires.

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |