Mar 08 2014

6e Lëtzebuerger Filmpräis

Published by at 14:39 under Filmprais

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG – Le palmarès des 6e Lëtzebuerger Filmpräis 2014 a été dévoilé vendredi soir au Goodbye Monopol 2. «Mr Hublot», récemment oscarisé, y a reçu une énième récompense.

Plus de 800 invités ont participé à la sixième édition des «Lëtzebuerger Filmpräis». Parmi eux le Premier ministre Xavier Bettel, qui n’a pas manqué de féliciter Laurent Witz et Alexandre Espigarès, les deux réalisateurs oscarisés pour “Mr Hublot”. D’oscar il en a été question tout au long de la soirée animée par Gabriel Boisanté, au Goodbye Monopol 2. Comme si le triomphe de Los Angeles avait dynamisé le petit monde du cinéma luxembourgeois. Sans surprise, “Mr Hublot” a d’ailleurs encore embelli sa collection de trophée avec le prix du «meilleur court métrage d’animation».

Une récompense qui a tout de même une saveur particulière pour les deux héros du dimanche 2 mars. «Les oscars sont une formidable récompense pour le travail réalisé, mais la récompense de ce soir signifie beaucoup plus au niveau personnel. Ici dans la salle, il y a tous les gens que je connais», s’est enthousiasmé Alexandre Espigarès, après la cérémonie. «C’est le retour à la maison de “Mr Hublot”. Ceci symbolise l’évolution du cinéma luxembourgeois. Un cinéma qui grandit, qui est mature et qui est parti pour d’autres belles aventures», poursuit Laurent Witz.

«Nourrir le monde du cinéma au Luxembourg»

Si “Mr Hublot” a marqué les esprits, c’est bien “Doudege Wenkel” qui ressort grand gagnant de cette édition. Après un véritable succès en salle (20 150 entrées), le film repart des «Lëtzebuerger Filmpräis 2014» avec pas moins de trois prix, dont le plus prestigieux, celui du «meilleur film luxembourgeois». Quelques minutes auparavant, Jako Raybaut était distingué avec le prix de la «meilleure contribution technique». Jules Werner recevait lui celui de la «meilleure contribution artistique».

«C’est une reconnaissance de notre travail. Je ne sais pas si un film comme “Doudege Wenkel” permet de lancer une carrière internationale. Celle-ci arrive parfois un peu par hasard, grâce à une participation à une grosse production. Pour moi, l’important est surtout de nourrir le monde du cinéma au Luxembourg. C’est de notre responsabilité. Peut-être devrions-nous moins regarder vers l’étranger… », a réagi l’acteur après avoir reçu son prix.

Le palmarès en détail:

Meilleur court métrage de fiction: 22 de Julien Becker
Meilleur court métrage d’animation: Mr Hublot
Meilleure contribution artistique: Jules Werner pour Doudege Wenkel
Meilleure contribution technique: Jako Raybaut pour Doudege Wenkel
Meilleure coproduction d’animation: Ernest et Célestine
Meilleur documentaire: Never Die Young de Pol Cruchten
Meilleure coproduction de fiction: Hannah Arendt de Margarethe von Trotta
Meilleur film luxembourgeois: Doudege Wenkel

Comments

comments

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG – Le palmarès des 6e Lëtzebuerger Filmpräis 2014 a été dévoilé vendredi soir au Goodbye Monopol 2. «Mr Hublot», récemment oscarisé, y a reçu une énième récompense.

Plus de 800 invités ont participé à la sixième édition des «Lëtzebuerger Filmpräis». Parmi eux le Premier ministre Xavier Bettel, qui n’a pas manqué de féliciter Laurent Witz et Alexandre Espigarès, les deux réalisateurs oscarisés pour “Mr Hublot”. D’oscar il en a été question tout au long de la soirée animée par Gabriel Boisanté, au Goodbye Monopol 2. Comme si le triomphe de Los Angeles avait dynamisé le petit monde du cinéma luxembourgeois. Sans surprise, “Mr Hublot” a d’ailleurs encore embelli sa collection de trophée avec le prix du «meilleur court métrage d’animation».

Une récompense qui a tout de même une saveur particulière pour les deux héros du dimanche 2 mars. «Les oscars sont une formidable récompense pour le travail réalisé, mais la récompense de ce soir signifie beaucoup plus au niveau personnel. Ici dans la salle, il y a tous les gens que je connais», s’est enthousiasmé Alexandre Espigarès, après la cérémonie. «C’est le retour à la maison de “Mr Hublot”. Ceci symbolise l’évolution du cinéma luxembourgeois. Un cinéma qui grandit, qui est mature et qui est parti pour d’autres belles aventures», poursuit Laurent Witz.

«Nourrir le monde du cinéma au Luxembourg»

Si “Mr Hublot” a marqué les esprits, c’est bien “Doudege Wenkel” qui ressort grand gagnant de cette édition. Après un véritable succès en salle (20 150 entrées), le film repart des «Lëtzebuerger Filmpräis 2014» avec pas moins de trois prix, dont le plus prestigieux, celui du «meilleur film luxembourgeois». Quelques minutes auparavant, Jako Raybaut était distingué avec le prix de la «meilleure contribution technique». Jules Werner recevait lui celui de la «meilleure contribution artistique».

«C’est une reconnaissance de notre travail. Je ne sais pas si un film comme “Doudege Wenkel” permet de lancer une carrière internationale. Celle-ci arrive parfois un peu par hasard, grâce à une participation à une grosse production. Pour moi, l’important est surtout de nourrir le monde du cinéma au Luxembourg. C’est de notre responsabilité. Peut-être devrions-nous moins regarder vers l’étranger… », a réagi l’acteur après avoir reçu son prix.

Le palmarès en détail:

Meilleur court métrage de fiction: 22 de Julien Becker
Meilleur court métrage d’animation: Mr Hublot
Meilleure contribution artistique: Jules Werner pour Doudege Wenkel
Meilleure contribution technique: Jako Raybaut pour Doudege Wenkel
Meilleure coproduction d’animation: Ernest et Célestine
Meilleur documentaire: Never Die Young de Pol Cruchten
Meilleure coproduction de fiction: Hannah Arendt de Margarethe von Trotta
Meilleur film luxembourgeois: Doudege Wenkel

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |