Dec 05 2009

House of Boys, lauréat du prix du meilleur film luxembourgeois

Published by at 09:58 under Filmprais

SOURCE: http://tageblatt.editpress.lu/culture/35736.html

Vendredi, 4 décembre, a eu lieu la cérémonie de remise du Lëtzebuerger Filmpraïs. Parmi une cinquantaine de films entrés en lice, dix ont été récompensés, notamment “House of Boys”, “Panique au Village” pour le prix de la meilleure animation, ou encore “InThierryView” pour le prix du public.

Comme chaque année, le « Lëtzebuerger Filmpraïs » consiste à encourager la création cinématographique, favoriser le développement de l’industrie du film au Luxembourg ainsi qu’à attirer l’attention du public sur les productions luxembourgeoises. C’est dans ce contexte que le jury a créé la surprise en remettant le prix du meilleur film luxembourgeois au cinéaste Jean-Claude Schlim pour son film « House of Boys », produit par Delux Productions et sorti en 2009. Ce même long-métrage a aussi reçu le mérite de la meilleure contribution technique pour le travail réalisé par le chef opérateur et caméraman Carlo Thiel.

Lire aussi: 4e édition Lëtzebuerger Filmpraïs : Un monde du cinéma durable…En revanche, sans grande surprise, “les réalisateurs belges Stéphane Aubier et Vincent Patar, se sont vus décerner le prix de la meilleure animation pour leur création « Panique au village » coproduit par Melusine Production.

Le Luxembourgeois Andy Bausch, quant à lui, a été distingué pour son documentaire « Entrée d’Artistes », produit par Rattlesnake Pictures.
Pour la catégorie « prix du public », c’est l’émouvant documentaire « InThierryView » du réalisateur luxembourgeois Andy Bausch qui a été retenu parmi les quatre oeuvres qui entraient en lice, à savoir « Léif Lëtzebuerger », « Nuits d’Arabie » et « Luxembourg, USA ».

Prix du meilleur court-métrage

La meilleure contribution artistique est en outre revenu à Beryl Koltz et Armand Strainchamps pour leur prestation dans « Diddeleng,- 100 Joër, 100 Gesiichter ». Saesa Kiyokawa, pour sa part, s’est vu attribuer le prix du meilleur court-métrage pour son film d’animation « Routine », une production de Samsa Film choisie parmi 14 nominés. Christina Schaffer a obtenu le prix spécial du Jury pour son travail dans les décors ainsi que pour l’ensemble de sa contribution au cinéma luxembourgeois.
Le jury a également distingué Ben Sombogaart pour son film « Bride Flight » avec le prix de la meilleure coproduction. Enfin, Thierry Schiel s’est vu attribuer le prix de la meilleure animation pour son travail dans « FOG ».

Comments

comments

SOURCE: http://tageblatt.editpress.lu/culture/35736.html

Vendredi, 4 décembre, a eu lieu la cérémonie de remise du Lëtzebuerger Filmpraïs. Parmi une cinquantaine de films entrés en lice, dix ont été récompensés, notamment “House of Boys”, “Panique au Village” pour le prix de la meilleure animation, ou encore “InThierryView” pour le prix du public.

Comme chaque année, le « Lëtzebuerger Filmpraïs » consiste à encourager la création cinématographique, favoriser le développement de l’industrie du film au Luxembourg ainsi qu’à attirer l’attention du public sur les productions luxembourgeoises. C’est dans ce contexte que le jury a créé la surprise en remettant le prix du meilleur film luxembourgeois au cinéaste Jean-Claude Schlim pour son film « House of Boys », produit par Delux Productions et sorti en 2009. Ce même long-métrage a aussi reçu le mérite de la meilleure contribution technique pour le travail réalisé par le chef opérateur et caméraman Carlo Thiel.

Lire aussi: 4e édition Lëtzebuerger Filmpraïs : Un monde du cinéma durable…En revanche, sans grande surprise, “les réalisateurs belges Stéphane Aubier et Vincent Patar, se sont vus décerner le prix de la meilleure animation pour leur création « Panique au village » coproduit par Melusine Production.

Le Luxembourgeois Andy Bausch, quant à lui, a été distingué pour son documentaire « Entrée d’Artistes », produit par Rattlesnake Pictures.
Pour la catégorie « prix du public », c’est l’émouvant documentaire « InThierryView » du réalisateur luxembourgeois Andy Bausch qui a été retenu parmi les quatre oeuvres qui entraient en lice, à savoir « Léif Lëtzebuerger », « Nuits d’Arabie » et « Luxembourg, USA ».

Prix du meilleur court-métrage

La meilleure contribution artistique est en outre revenu à Beryl Koltz et Armand Strainchamps pour leur prestation dans « Diddeleng,- 100 Joër, 100 Gesiichter ». Saesa Kiyokawa, pour sa part, s’est vu attribuer le prix du meilleur court-métrage pour son film d’animation « Routine », une production de Samsa Film choisie parmi 14 nominés. Christina Schaffer a obtenu le prix spécial du Jury pour son travail dans les décors ainsi que pour l’ensemble de sa contribution au cinéma luxembourgeois.
Le jury a également distingué Ben Sombogaart pour son film « Bride Flight » avec le prix de la meilleure coproduction. Enfin, Thierry Schiel s’est vu attribuer le prix de la meilleure animation pour son travail dans « FOG ».

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply