May 23 2012

“Comeback”: Guillaume et Stéphanie s’invitent

Published by at 06:53 under Français,Lucil Film

SOURCE: http://www.wort.lu

Présent sur la Croisette pour le festival de Cannes, le producteur de la Sitcom “Comeback”, Bernard Michaux, fait le point sur l’avancement du projet.

bernard michaux
Bernard Michaux, patron de la société Lucil Film qui produit “Comeback”, est venu sur la Croisette présenter son nouveau film d’animation: “Schatzritter. D’Geheimnis vum Melusina”.
Photo: Marie-Laure Rolland

Le point final est mis. Comme nous l’a confirmé à Cannes Bernard Michaux, le producteur de la Sitcom luxembourgeoise “Comeback”, diffusée sur RTL à partir du 28 septembre prochain, l’équipe de scénaristes qui a planché sur le projet vient de terminer l’écriture des 24 épisodes de 25 minutes chacun.

Ce qui ne signifie pas que tout est fixé dans le marbre. “Nous tournerons les épisodes à mesure qu’ils seront diffusés. Cela nous permettra de réagir par rapport à l’actualité”, a-t-il indiqué, ajoutant que d’ores-et-déjà, des modifications avaient été faites pour ne pas passer à côté du mariage du Grand Duc héritier Guillaume et de la Princesse Stéphanie. L’épisode 4 sera diffusé le 19 octobre, la veille du grand jour. Impossible de ne pas inviter les futurs mariés dans le scénario!

Un scénario top secret

Après les péripéties de la famille Wampach dans “Weemseesdet”, de quoi parlera la deuxième Sitcom made in Luxembourg diffusée sur RTL? Bernard Michaux ne lâche pas le morceau.

On saura juste qu’il s’agit de trois jeunes qui font un pari lors d’une soirée bien arrosée, pari qu’ils n’oublient pas. “C’est une série de divertissement qui doit faire rire. Nous ne voulons pas changer le monde!”, souligne le producteur.

Les épisodes mettent en scène des jeunes de 18 à 21 ans et s’adressent clairement à un public de cet âge. “Des études ont montré que les séries pour les jeunes étaient aussi regardées par un public plus âgé, alors que l’inverse n’est pas vrai”, observe le patron de Lucil film qui compte bien rester à l’écoute de son public.

Comment? “Par Facebook et un lieu où les gens pourront venir se retrouver, mais aussi participer à la série”, dit-il. Où? A partir de quand? Comment? On en saura plus d’ici le 28 septembre.

Par notre envoyée spéciale à Cannes, Marie-Laure Rolland

Vite lu:

Bernard Michaux, qui est arrivé à Cannes jeudi dernier, reste aux abords de la Croisette jusque mercredi.

S’il n’a pas de projet de production futurs dans le pipe-line (“toute mon énergie est concentrée sur Comeback”, dit-il), il soigne ses contacts avec ses partenaires européens et la sortie prochaine du premier film d’animation luxembourgeois. “Schatzritter. D’Geheimnis vum Melusina”, réalisé par Laura Schroeder, sortira sur les écrans au pays le 4 juillet avant d’être distribué dans 100 salles en Allemagne en août.

Comments

comments

SOURCE: http://www.wort.lu

Présent sur la Croisette pour le festival de Cannes, le producteur de la Sitcom “Comeback”, Bernard Michaux, fait le point sur l’avancement du projet.

bernard michaux
Bernard Michaux, patron de la société Lucil Film qui produit “Comeback”, est venu sur la Croisette présenter son nouveau film d’animation: “Schatzritter. D’Geheimnis vum Melusina”.
Photo: Marie-Laure Rolland

Le point final est mis. Comme nous l’a confirmé à Cannes Bernard Michaux, le producteur de la Sitcom luxembourgeoise “Comeback”, diffusée sur RTL à partir du 28 septembre prochain, l’équipe de scénaristes qui a planché sur le projet vient de terminer l’écriture des 24 épisodes de 25 minutes chacun.

Ce qui ne signifie pas que tout est fixé dans le marbre. “Nous tournerons les épisodes à mesure qu’ils seront diffusés. Cela nous permettra de réagir par rapport à l’actualité”, a-t-il indiqué, ajoutant que d’ores-et-déjà, des modifications avaient été faites pour ne pas passer à côté du mariage du Grand Duc héritier Guillaume et de la Princesse Stéphanie. L’épisode 4 sera diffusé le 19 octobre, la veille du grand jour. Impossible de ne pas inviter les futurs mariés dans le scénario!

Un scénario top secret

Après les péripéties de la famille Wampach dans “Weemseesdet”, de quoi parlera la deuxième Sitcom made in Luxembourg diffusée sur RTL? Bernard Michaux ne lâche pas le morceau.

On saura juste qu’il s’agit de trois jeunes qui font un pari lors d’une soirée bien arrosée, pari qu’ils n’oublient pas. “C’est une série de divertissement qui doit faire rire. Nous ne voulons pas changer le monde!”, souligne le producteur.

Les épisodes mettent en scène des jeunes de 18 à 21 ans et s’adressent clairement à un public de cet âge. “Des études ont montré que les séries pour les jeunes étaient aussi regardées par un public plus âgé, alors que l’inverse n’est pas vrai”, observe le patron de Lucil film qui compte bien rester à l’écoute de son public.

Comment? “Par Facebook et un lieu où les gens pourront venir se retrouver, mais aussi participer à la série”, dit-il. Où? A partir de quand? Comment? On en saura plus d’ici le 28 septembre.

Par notre envoyée spéciale à Cannes, Marie-Laure Rolland

Vite lu:

Bernard Michaux, qui est arrivé à Cannes jeudi dernier, reste aux abords de la Croisette jusque mercredi.

S’il n’a pas de projet de production futurs dans le pipe-line (“toute mon énergie est concentrée sur Comeback”, dit-il), il soigne ses contacts avec ses partenaires européens et la sortie prochaine du premier film d’animation luxembourgeois. “Schatzritter. D’Geheimnis vum Melusina”, réalisé par Laura Schroeder, sortira sur les écrans au pays le 4 juillet avant d’être distribué dans 100 salles en Allemagne en août.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply