Oct 14 2011

Dieudonné Kabongo meurt en scène

Published by at 01:38 under Français,Independent Spirit Productions

SOURCE: Communiqué de presse

Independent Spirit Productions a le regret de vous annoncer le décès du comédien Dieudonné Bashila Kabongo. L’artiste est décédé mardi sur scène, tout comme Molière à Jette en Belgique.

Dieudonné a eu son dernier rôle dans le film du réalisateur luxembourgeois Adolf El Assal “Les Fameux Gars” qui est post-production en ce moment et qui sort en 2012.

Né au Katanga en 1950, Dieudonné Kabongo était belge d’adoption depuis 1970. Comédien, conteur, musicien et humoriste, Dieudonné Kabongo s’est fait connaître en 1984, année durant laquelle il remporte le premier prix du Festival du Rire de Rochefort avec le spectacle “Méfiez-vous des tsé-tsé”.

C’était un des artistes congolais les plus connus avec une renommée internationale et une carrière artistique de plus de 40 ans.

Adolf El Assal
Independent Spirit Productions S.A.

SOURCE: http://www.rtbf.be

Bruxelles: Dieudonné Kabongo meurt en scène, comme Molière

L’artiste congolais se produisait mardi soir sur la scène du centre culturel de Jette, lorsqu’il s’est effondré. Dieudonné Kabongo n’a pas pu être ranimé. L’homme était comédien mais aussi conteur, musicien et humoriste.

C’est son premier prix au festival de Rochefort en 1984 qui l’a fait connaître du grand public. Très actif sur les planches, on l’a vu également dans les films “Lumumba” de Raoul Peck et ”Le Couperet” de Costa-Gavras. Dernièrement, il avait fait aussi une petite apparition dans la série ”Plus Belle La Vie”.

Dieudonné Kabongo avait été l’interprète de la pièce écrite pour lui par Philippe Blasband “L’Invisible”, au théâtre Varia. Nicole Debarre l’avait rencontré 2008. Ecoutez ci-contre cette interview.

Dieudonné Kabongo est né au Katanga en 1950. Il était belge d’adoption depuis 1970. Il est donc décédé mardi soir à l’âge de 61 ans.

Son décès a entre autres été annoncé par l’un de ses partenaires, le comédien Jean-Louis Leclerq, sur sa page Facebook : “saloperie de mort”, conclut-il.

”En sa mémoire, le centre Armillaire restera exceptionnellement fermé ce mercredi 12 octobre 2011”, a déclaré Thierry Wenes du centre culturel de Jette qui rajoute : ”Comme certains artistes, parmi les plus grands, il a tiré sa révérence sur scène ici même en plein spectacle. Gageons que “les nouvelles de l’espace”, dont il était un des nouveaux chroniqueurs, aient été pour lui un bon passeport pour l’au-delà”.

Mirko Popovitch était en scène avec Dieudonné Kabongo et témoigne

“C’est terrible, on était ensemble sur scène, une soirée spéciale entre vieux complices, il s’est écroulé, j’ai tout essayé, le massage cardiaque, la respiration artificielle… Les secours sont vite arrivés !!! Rien à faire, le grand Kabongo, mon vieux pote, ce surdoué musical et théâtral, n’est plus… Mille projets et surtout ses enfants, devant le vide…

Il est tard, je ne m’y fais pas, c’était un Congolais, un Belge, un artiste, un ami, un frère…

Demain mercredi, nous avions rendez-vous à l’Af’theure pour parler de son projet téléfilms…

Salut l’artiste!”

Voir la vidéo de Mirko Popovitch, interrogé par Chantal Lemaire ci-contre

Dieudonné Kabongo a participé à plusieurs émissions de radios de la RTBF. Ecoutez ci-contre des extraits d’Afri-k-dance.

Pierre Vandenbulcke, Xavier Van Oppens

Comments

comments

SOURCE: Communiqué de presse

Independent Spirit Productions a le regret de vous annoncer le décès du comédien Dieudonné Bashila Kabongo. L’artiste est décédé mardi sur scène, tout comme Molière à Jette en Belgique.

Dieudonné a eu son dernier rôle dans le film du réalisateur luxembourgeois Adolf El Assal “Les Fameux Gars” qui est post-production en ce moment et qui sort en 2012.

Né au Katanga en 1950, Dieudonné Kabongo était belge d’adoption depuis 1970. Comédien, conteur, musicien et humoriste, Dieudonné Kabongo s’est fait connaître en 1984, année durant laquelle il remporte le premier prix du Festival du Rire de Rochefort avec le spectacle “Méfiez-vous des tsé-tsé”.

C’était un des artistes congolais les plus connus avec une renommée internationale et une carrière artistique de plus de 40 ans.

Adolf El Assal
Independent Spirit Productions S.A.

SOURCE: http://www.rtbf.be

Bruxelles: Dieudonné Kabongo meurt en scène, comme Molière

L’artiste congolais se produisait mardi soir sur la scène du centre culturel de Jette, lorsqu’il s’est effondré. Dieudonné Kabongo n’a pas pu être ranimé. L’homme était comédien mais aussi conteur, musicien et humoriste.

C’est son premier prix au festival de Rochefort en 1984 qui l’a fait connaître du grand public. Très actif sur les planches, on l’a vu également dans les films “Lumumba” de Raoul Peck et ”Le Couperet” de Costa-Gavras. Dernièrement, il avait fait aussi une petite apparition dans la série ”Plus Belle La Vie”.

Dieudonné Kabongo avait été l’interprète de la pièce écrite pour lui par Philippe Blasband “L’Invisible”, au théâtre Varia. Nicole Debarre l’avait rencontré 2008. Ecoutez ci-contre cette interview.

Dieudonné Kabongo est né au Katanga en 1950. Il était belge d’adoption depuis 1970. Il est donc décédé mardi soir à l’âge de 61 ans.

Son décès a entre autres été annoncé par l’un de ses partenaires, le comédien Jean-Louis Leclerq, sur sa page Facebook : “saloperie de mort”, conclut-il.

”En sa mémoire, le centre Armillaire restera exceptionnellement fermé ce mercredi 12 octobre 2011”, a déclaré Thierry Wenes du centre culturel de Jette qui rajoute : ”Comme certains artistes, parmi les plus grands, il a tiré sa révérence sur scène ici même en plein spectacle. Gageons que “les nouvelles de l’espace”, dont il était un des nouveaux chroniqueurs, aient été pour lui un bon passeport pour l’au-delà”.

Mirko Popovitch était en scène avec Dieudonné Kabongo et témoigne

“C’est terrible, on était ensemble sur scène, une soirée spéciale entre vieux complices, il s’est écroulé, j’ai tout essayé, le massage cardiaque, la respiration artificielle… Les secours sont vite arrivés !!! Rien à faire, le grand Kabongo, mon vieux pote, ce surdoué musical et théâtral, n’est plus… Mille projets et surtout ses enfants, devant le vide…

Il est tard, je ne m’y fais pas, c’était un Congolais, un Belge, un artiste, un ami, un frère…

Demain mercredi, nous avions rendez-vous à l’Af’theure pour parler de son projet téléfilms…

Salut l’artiste!”

Voir la vidéo de Mirko Popovitch, interrogé par Chantal Lemaire ci-contre

Dieudonné Kabongo a participé à plusieurs émissions de radios de la RTBF. Ecoutez ci-contre des extraits d’Afri-k-dance.

Pierre Vandenbulcke, Xavier Van Oppens

Comments

comments

Comments Off on Dieudonné Kabongo meurt en scène

Comments are closed at this time.