Nov 05 2012

Quelle est la région la plus cultivée d’Europe?

Published by at 01:23 under Français,Letz

SOURCE: http://french.ruvr.ru

La Scandinavie championne d’Europe pour le niveau de culture

L’Union Européenne a enfin répondu à une question posée il y a près de deux ans : à savoir quelle est la région la plus cultivée d’Europe ? Il s’est avéré que c’est la Scandinavie. En plus d’être les plus avancés sur le plan social, Scandinaves sont aussi les premiers pour l’intérêt porté aux muses, à la littérature, aux beaux-arts et autres.

C’est ce qu’indiquent les résultats de l’étude de la Commission Européenne, publiés le 30 octobre à Bruxelles. Elle rassemble les données sur les dépenses des Européens pour les activités culturelles.

L’étude de la Commission Européenne ne peut pas être qualifiée de sophistiquée. Le principe était simple : le leader est celui qui dépense le plus pour la culture. Les auteurs de l’enquête affirment que les centres d’attraction culturelle se sont déplacés du Sud vers le Nord.

Les seules dépenses ne peuvent pas, bien entendu, permettre de juger du niveau de culture des différentes régions de l’Europe, considère Vladimir Brouter, expert de l’Institut international des études humanitaires et politiques.

« Le Nord est plus riche et est en mesure de dépenser davantage pour la vie culturelle. Il convient, toutefois, de noter que les habitants du Nord sont mieux organisés que ceux du Sud. Les activités culturelles y font souvent partie de l’ordre du jour commun. Dans le Sud tout cela a un caractère plus spontané. De nombreux habitants du Sud ne se rappellent même pas le dernier film qu’ils ont vu au cinéma ».

L’étude a établi que les Danois consacrent un peu plus de 5 % du budget familial aux livres, au cinéma et à d’autres activités culturelles. En moyenne dans les pays de l’UE on dépense 4 % des revenus à la littérature, à la musique et au théâtre.

Mais il y a d’autres preuves de la « primauté culturelle » des Scandinaves. En Suède, en Finlande et en Lettonie, on enregistre la plus forte proportion de créateurs (peintres, musiciens, écrivains, artistes, etc.).

Il faut aborder avec prudence de telles études, dit Vladislav Bélov, qui dirige le Centre d’études germaniques de l’Institut de l’Europe auprès de l’Académie russe des sciences.

« Le volume des dépenses budgétaires dans le Nord est plus élevé, celui des dépenses sociales y est de même plus important. Les dépenses pour la culture concernent précisément la sphère sociale. Mais n’oublions pas que la culture ne se traduit pas par les seules dépenses. Il y a aussi les traditions. Religieuses, familiales. Et aussi les fêtes. Et il n’est pas toujours possible de les évaluer avec l’euro ou une autre monnaie ».

Le Luxembourg, la Bulgarie et la Grèce sont les derniers sur la liste des pays avancés sur le plan culturel. L’étude reflète également les différences culturelles en fonction du sexe. La Commission Européenne a constaté que les femmes lisent plus que les hommes, soit en moyenne 17 livres par an contre 14 pour les hommes.

Comments

comments

SOURCE: http://french.ruvr.ru

La Scandinavie championne d’Europe pour le niveau de culture

L’Union Européenne a enfin répondu à une question posée il y a près de deux ans : à savoir quelle est la région la plus cultivée d’Europe ? Il s’est avéré que c’est la Scandinavie. En plus d’être les plus avancés sur le plan social, Scandinaves sont aussi les premiers pour l’intérêt porté aux muses, à la littérature, aux beaux-arts et autres.

C’est ce qu’indiquent les résultats de l’étude de la Commission Européenne, publiés le 30 octobre à Bruxelles. Elle rassemble les données sur les dépenses des Européens pour les activités culturelles.

L’étude de la Commission Européenne ne peut pas être qualifiée de sophistiquée. Le principe était simple : le leader est celui qui dépense le plus pour la culture. Les auteurs de l’enquête affirment que les centres d’attraction culturelle se sont déplacés du Sud vers le Nord.

Les seules dépenses ne peuvent pas, bien entendu, permettre de juger du niveau de culture des différentes régions de l’Europe, considère Vladimir Brouter, expert de l’Institut international des études humanitaires et politiques.

« Le Nord est plus riche et est en mesure de dépenser davantage pour la vie culturelle. Il convient, toutefois, de noter que les habitants du Nord sont mieux organisés que ceux du Sud. Les activités culturelles y font souvent partie de l’ordre du jour commun. Dans le Sud tout cela a un caractère plus spontané. De nombreux habitants du Sud ne se rappellent même pas le dernier film qu’ils ont vu au cinéma ».

L’étude a établi que les Danois consacrent un peu plus de 5 % du budget familial aux livres, au cinéma et à d’autres activités culturelles. En moyenne dans les pays de l’UE on dépense 4 % des revenus à la littérature, à la musique et au théâtre.

Mais il y a d’autres preuves de la « primauté culturelle » des Scandinaves. En Suède, en Finlande et en Lettonie, on enregistre la plus forte proportion de créateurs (peintres, musiciens, écrivains, artistes, etc.).

Il faut aborder avec prudence de telles études, dit Vladislav Bélov, qui dirige le Centre d’études germaniques de l’Institut de l’Europe auprès de l’Académie russe des sciences.

« Le volume des dépenses budgétaires dans le Nord est plus élevé, celui des dépenses sociales y est de même plus important. Les dépenses pour la culture concernent précisément la sphère sociale. Mais n’oublions pas que la culture ne se traduit pas par les seules dépenses. Il y a aussi les traditions. Religieuses, familiales. Et aussi les fêtes. Et il n’est pas toujours possible de les évaluer avec l’euro ou une autre monnaie ».

Le Luxembourg, la Bulgarie et la Grèce sont les derniers sur la liste des pays avancés sur le plan culturel. L’étude reflète également les différences culturelles en fonction du sexe. La Commission Européenne a constaté que les femmes lisent plus que les hommes, soit en moyenne 17 livres par an contre 14 pour les hommes.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply