Sep 16 2013

«Trouver de nouvelles voies de distribution»

Published by at 01:36 under Independent Spirit Productions

SOURCE: http://www.paperjam.lu

Son film «Les Gars» avait rassemblé 5.000 spectateurs au Luxembourg. Le réalisateur luxembourgeois d’origine égyptienne Adolf El Assal part désormais à la conquête du marché français, mais en se passant de distributeur pour se focaliser sur les canaux de la VOD.

Adolf El Assal, même la presse française (rue89.com) parle de vous parce que vous avez trouvé de nouveaux moyens de distribution pour votre film «Les Gars». Comment ça s’est passé?
«Cela fait deux ans que je cherchais à sortir mon film en France, mais je n’avais pas de distributeur. Pendant ce temps, j’ai beaucoup voyagé et j’ai découvert ce modèle de la VOD (Video on demand, ndlr), qui, aux États-Unis en particulier, fonctionne très bien. Les gens de chez Dailymotion ont vu mon court métrage (La fameuse route) et ils ont beaucoup ri. Ils m’ont invité à venir chez eux. Là, je leur apporte le long métrage… et voilà! Ils ont accroché et proposé de le sortir sur leur plateforme.

C’est un modèle assez original de ne pas passer par la salle. Vous n’avez pas peur de ne pas être vu?
«On peut comparer le modèle avec ce qui se passe dans la musique. Et donc, au contraire, le film peut être vu sur les supports internet, y compris mobile. Les gens peuvent même le payer via SMS… Cela permet par exemple aux jeunes qui n’ont pas de carte de crédit de le voir. En plus, j’ai mis en place une stratégie marketing qui passe par les réseaux sociaux et mes «gars» y sont très actifs et très suivis. Le film sortira aussi en DVD. Et même en salle, selon le système I like cinema. C’est un système où les gens organisent des séances eux-mêmes via internet! Tu choisis un film, une date et une salle, puis tu partages ta séance. Si un certain nombre de places réservées est atteint (une trentaine a priori), le film est programmé dans un cinéma partenaire du site. On est donc dans un système de projection privée qui échappe aux règles de calendrier et de hiérarchie des sorties. On brise le système classique où un film doit normalement attendre plusieurs mois entre sa sortie en salle et sa sortie DVD, VOD, télévisée….

Quels sont vos projets après cela?
«Les Gars» va sortir en France le 11.12.13… j’adore ce genre de clin d’œil. Par ailleurs, j’ai reçu l’aide du Film Fonds pour un documentaire sur des artistes. Ce sera une belle expérience de cross-media avec, en plus du film, un livre, une exposition, un blog, une application… À côté, je suis en développement d’un nouveau projet de fiction. Mais il encore trop tôt pour en parler.»

Comments

comments

SOURCE: http://www.paperjam.lu

Son film «Les Gars» avait rassemblé 5.000 spectateurs au Luxembourg. Le réalisateur luxembourgeois d’origine égyptienne Adolf El Assal part désormais à la conquête du marché français, mais en se passant de distributeur pour se focaliser sur les canaux de la VOD.

Adolf El Assal, même la presse française (rue89.com) parle de vous parce que vous avez trouvé de nouveaux moyens de distribution pour votre film «Les Gars». Comment ça s’est passé?
«Cela fait deux ans que je cherchais à sortir mon film en France, mais je n’avais pas de distributeur. Pendant ce temps, j’ai beaucoup voyagé et j’ai découvert ce modèle de la VOD (Video on demand, ndlr), qui, aux États-Unis en particulier, fonctionne très bien. Les gens de chez Dailymotion ont vu mon court métrage (La fameuse route) et ils ont beaucoup ri. Ils m’ont invité à venir chez eux. Là, je leur apporte le long métrage… et voilà! Ils ont accroché et proposé de le sortir sur leur plateforme.

C’est un modèle assez original de ne pas passer par la salle. Vous n’avez pas peur de ne pas être vu?
«On peut comparer le modèle avec ce qui se passe dans la musique. Et donc, au contraire, le film peut être vu sur les supports internet, y compris mobile. Les gens peuvent même le payer via SMS… Cela permet par exemple aux jeunes qui n’ont pas de carte de crédit de le voir. En plus, j’ai mis en place une stratégie marketing qui passe par les réseaux sociaux et mes «gars» y sont très actifs et très suivis. Le film sortira aussi en DVD. Et même en salle, selon le système I like cinema. C’est un système où les gens organisent des séances eux-mêmes via internet! Tu choisis un film, une date et une salle, puis tu partages ta séance. Si un certain nombre de places réservées est atteint (une trentaine a priori), le film est programmé dans un cinéma partenaire du site. On est donc dans un système de projection privée qui échappe aux règles de calendrier et de hiérarchie des sorties. On brise le système classique où un film doit normalement attendre plusieurs mois entre sa sortie en salle et sa sortie DVD, VOD, télévisée….

Quels sont vos projets après cela?
«Les Gars» va sortir en France le 11.12.13… j’adore ce genre de clin d’œil. Par ailleurs, j’ai reçu l’aide du Film Fonds pour un documentaire sur des artistes. Ce sera une belle expérience de cross-media avec, en plus du film, un livre, une exposition, un blog, une application… À côté, je suis en développement d’un nouveau projet de fiction. Mais il encore trop tôt pour en parler.»

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |