Aug 01 2008

Brouhaha à Diddelcittà

Published by at 01:37 under Industry

Am Lëtzebuerger Land vum 25. Juli 2008 geet d’Josée Hansen an engem Artikel iwwer den Studios Projet vun der ULPA op déi aktuell Filmsituatioun am Land an.

“”Et ass eng Sauerei!” interrogé sur le projet tripartite entre l’Ulpa, la Ville de Dudelange et l’Etat luxembourgeois d’installer de studios de cinéma dans le hall Fondoucq, sur la friche industrielle d’ArcelorMittal à Dudelange, Roland Kuhn ne décolère pas.”

“Nos studios à Contern, c’est une sorte de mécénat, nous les avons construits parce que nous voulions soutenir le secteur” Roland Kuhn

“Après les difficultés des dernières années, nous avons repris notre développement grâce à la nouvelle loi. Il ne faut surtout pas freiner maintenant.” Nicolas Steil

“Le ministre des Communications, Jean-Louis Schiltz (CSV), qui voulait toujours encourager les talents comme Max Jacoby ou Beryl Koltz, devrait être fier de ce développement: l’Ulpa a compté pas moins de 22 réalistateurs qui seraient prêts à réaliser leur premier long-métrage.”

“Huits sociétés de production (Samsa, Iris, Paul Thiltges Distribution, Red Lion, Luxanimation, Remedia, Lucil, Telesparks/BCE) et trois prestataires de services sont prêts à s’endetter…”

Comments

comments

Am Lëtzebuerger Land vum 25. Juli 2008 geet d’Josée Hansen an engem Artikel iwwer den Studios Projet vun der ULPA op déi aktuell Filmsituatioun am Land an.

“”Et ass eng Sauerei!” interrogé sur le projet tripartite entre l’Ulpa, la Ville de Dudelange et l’Etat luxembourgeois d’installer de studios de cinéma dans le hall Fondoucq, sur la friche industrielle d’ArcelorMittal à Dudelange, Roland Kuhn ne décolère pas.”

“Nos studios à Contern, c’est une sorte de mécénat, nous les avons construits parce que nous voulions soutenir le secteur” Roland Kuhn

“Après les difficultés des dernières années, nous avons repris notre développement grâce à la nouvelle loi. Il ne faut surtout pas freiner maintenant.” Nicolas Steil

“Le ministre des Communications, Jean-Louis Schiltz (CSV), qui voulait toujours encourager les talents comme Max Jacoby ou Beryl Koltz, devrait être fier de ce développement: l’Ulpa a compté pas moins de 22 réalistateurs qui seraient prêts à réaliser leur premier long-métrage.”

“Huits sociétés de production (Samsa, Iris, Paul Thiltges Distribution, Red Lion, Luxanimation, Remedia, Lucil, Telesparks/BCE) et trois prestataires de services sont prêts à s’endetter…”

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply