Mar 31 2009

Olivier Pesch in Point24

Published by at 12:40 under Industry,Screening Room

source: http://www.point24.lu/point24/web/loisirsetculture/article/13336/les-marionnettes-ont-plus-de-charme.php

«Les marionnettes ont plus de charme»

Le court-métrage Gardien du Nid du jeune réalisateur luxembourgeois Olivier Pesch est actuellement projeté à l’Utopia dans la programmation Petites éclosions. A cette occasion Point24 s’est entretenu avec lui au sujet de son film, ses projets et son travail de réalisateur.

Pour commencer parle-nous un peu de ton court-métrage Le Gardien du nid.

Comme le nom l’indique c’est l’histoire d’un gardien de nid qui reçoit chaque année une livraison d’oeufs qui lui cause pas mal de soucis.
Pourquoi as-tu choisi de réaliser un film avec des marionnettes, genre Wallace and Gromit?

Les marionnettes ont plus de charme que les animations 3D. Avec les marionnettes tu touches la matière, ce qui crée aussi une relation plus personnelle entre toi et tes personnages. Je trouve que c’est plus marrant de créer des marionnettes, parce qu’on peut bricoler les personnages et les décors. En bref, j’ai plus de plaisir à travailler avec des poupées, que de faire des animations classiques.

Faire des films d’animation au Luxembourg n’est pas très courant, alors comment ça se présente au quotidien pour toi?

Pour moi, il est difficile de trouver des gens pour collaborer, surtout pour les films de marionnettes. Je travaille donc principalement sur des projets à l’étranger où je crée les personnages, les décors, etc. Je touche un peu à tout ce qui me permet de mieux connaître le métier.
Comment ton court-métrage s’est-il retrouvé dans cette sélection Petites éclosions, qui a été projetée dans les cinémas français?

Après que j’ai fini mon film, ma productrice a rencontré à Cannes des gens qui l’aimait bien et qui l’ont choisi pour faire parti des petites éclosions. Ce qui m’a permis de montrer mon film pendant deux ans aux différents festivals et dans les cinémas en France. Maintenant après deux il est enfin projeté aussi au Luxembourg.Quels sont tes projets pour l’avenir?

Actuellement je suis en train d’écrire un scénario pour un nouveau court-métrage qui sortira, je l’espère, en 2010.

JD

Comments

comments

source: http://www.point24.lu/point24/web/loisirsetculture/article/13336/les-marionnettes-ont-plus-de-charme.php

«Les marionnettes ont plus de charme»

Le court-métrage Gardien du Nid du jeune réalisateur luxembourgeois Olivier Pesch est actuellement projeté à l’Utopia dans la programmation Petites éclosions. A cette occasion Point24 s’est entretenu avec lui au sujet de son film, ses projets et son travail de réalisateur.

Pour commencer parle-nous un peu de ton court-métrage Le Gardien du nid.

Comme le nom l’indique c’est l’histoire d’un gardien de nid qui reçoit chaque année une livraison d’oeufs qui lui cause pas mal de soucis.
Pourquoi as-tu choisi de réaliser un film avec des marionnettes, genre Wallace and Gromit?

Les marionnettes ont plus de charme que les animations 3D. Avec les marionnettes tu touches la matière, ce qui crée aussi une relation plus personnelle entre toi et tes personnages. Je trouve que c’est plus marrant de créer des marionnettes, parce qu’on peut bricoler les personnages et les décors. En bref, j’ai plus de plaisir à travailler avec des poupées, que de faire des animations classiques.

Faire des films d’animation au Luxembourg n’est pas très courant, alors comment ça se présente au quotidien pour toi?

Pour moi, il est difficile de trouver des gens pour collaborer, surtout pour les films de marionnettes. Je travaille donc principalement sur des projets à l’étranger où je crée les personnages, les décors, etc. Je touche un peu à tout ce qui me permet de mieux connaître le métier.
Comment ton court-métrage s’est-il retrouvé dans cette sélection Petites éclosions, qui a été projetée dans les cinémas français?

Après que j’ai fini mon film, ma productrice a rencontré à Cannes des gens qui l’aimait bien et qui l’ont choisi pour faire parti des petites éclosions. Ce qui m’a permis de montrer mon film pendant deux ans aux différents festivals et dans les cinémas en France. Maintenant après deux il est enfin projeté aussi au Luxembourg.Quels sont tes projets pour l’avenir?

Actuellement je suis en train d’écrire un scénario pour un nouveau court-métrage qui sortira, je l’espère, en 2010.

JD

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply