Jan 09 2012

Voyageurs d’affaires : « Be Safe ! »

Published by at 01:50 under Français,Industry

SOURCE: http://www.paperjam.lu

Voyageurs d’affaires : « Be Safe ! »

Le ministère de l’Économie et Luxembourg for Business ont produit deux films pour sensibiliser les voyageurs d’affaires au risque de vol d’informations. Les deux vidéos appuient un programme de formation lancé il y a un an. Voir les vidéos ci-dessous.

Les entreprises luxembourgeoises opérant au niveau international courent des risques. Le ministère de l’Économie et Luxembourg for Business se sont associés pour sensibiliser les voyageurs d’affaires au risque de pertes ou de vols d’informations sensibles.

La production de deux films a été confiée à la société Remedia pour faire passer un message clair : se discipliner pour bien se protéger.

Disponibles depuis la toute fin d’année 2011, ces deux vidéos ont vocation à appuyer un programme de formation lancé il y a un an déjà et baptisé Be Safe ! Il s’agit de fournir un savoir-faire spécifique aux entreprises.

Concept stratégique

« Ce concept stratégique a été élaboré par la direction générale du Commerce extérieur suite aux nombreuses missions économiques que nous réalisons et auxquelles participent les entreprises luxembourgeoises. À ces occasions, nous avions constaté d’importantes négligences de la part du personnel des entreprises surtout en matière de vols de documents, vols d’ordinateurs portables, clé USB où sont stockées les données stratégiques d’une entreprise », explique André Kemmer, un commissaire de police détaché au ministère, en charge de ce programme.

« Les gens ne se rendent pas compte de leur vulnérabilité quand ils représentent les intérêts de leur entreprise à l’étranger. La formation est basée sur des cas réels que nous avons vécus», poursuit-il.

Une petite brochure

Pour l’expert, il n’y avait rien de mieux qu’un film pour décrire ces menaces. « Les deux films sont projetés dans les entreprises où nous dispensons ces formations d’environ deux heures.»

Une petite brochure avait également été réalisée il y a environ six mois.

Pour André Kemmer, il ne s’agit surtout pas d’instaurer un climat de paranoïa autour de l’espionnage industriel : « Nous voulons seulement sensibiliser à la malveillance ou à la négligence dans un environnement de plus en plus concurrentiel et menaçant. Cela ne va pas plus loin. Le premier film montre parfaitement comment des données peuvent être dérobées par simple négligence dans un aéroport par une personne d’une société concurrente. Le deuxième film illustre un cas concret d’espionnage. »

Le commissaire déplore que ces questions sont encore trop souvent négligées dans les petites entreprises.

Comments

comments

SOURCE: http://www.paperjam.lu

Voyageurs d’affaires : « Be Safe ! »

Le ministère de l’Économie et Luxembourg for Business ont produit deux films pour sensibiliser les voyageurs d’affaires au risque de vol d’informations. Les deux vidéos appuient un programme de formation lancé il y a un an. Voir les vidéos ci-dessous.

Les entreprises luxembourgeoises opérant au niveau international courent des risques. Le ministère de l’Économie et Luxembourg for Business se sont associés pour sensibiliser les voyageurs d’affaires au risque de pertes ou de vols d’informations sensibles.

La production de deux films a été confiée à la société Remedia pour faire passer un message clair : se discipliner pour bien se protéger.

Disponibles depuis la toute fin d’année 2011, ces deux vidéos ont vocation à appuyer un programme de formation lancé il y a un an déjà et baptisé Be Safe ! Il s’agit de fournir un savoir-faire spécifique aux entreprises.

Concept stratégique

« Ce concept stratégique a été élaboré par la direction générale du Commerce extérieur suite aux nombreuses missions économiques que nous réalisons et auxquelles participent les entreprises luxembourgeoises. À ces occasions, nous avions constaté d’importantes négligences de la part du personnel des entreprises surtout en matière de vols de documents, vols d’ordinateurs portables, clé USB où sont stockées les données stratégiques d’une entreprise », explique André Kemmer, un commissaire de police détaché au ministère, en charge de ce programme.

« Les gens ne se rendent pas compte de leur vulnérabilité quand ils représentent les intérêts de leur entreprise à l’étranger. La formation est basée sur des cas réels que nous avons vécus», poursuit-il.

Une petite brochure

Pour l’expert, il n’y avait rien de mieux qu’un film pour décrire ces menaces. « Les deux films sont projetés dans les entreprises où nous dispensons ces formations d’environ deux heures.»

Une petite brochure avait également été réalisée il y a environ six mois.

Pour André Kemmer, il ne s’agit surtout pas d’instaurer un climat de paranoïa autour de l’espionnage industriel : « Nous voulons seulement sensibiliser à la malveillance ou à la négligence dans un environnement de plus en plus concurrentiel et menaçant. Cela ne va pas plus loin. Le premier film montre parfaitement comment des données peuvent être dérobées par simple négligence dans un aéroport par une personne d’une société concurrente. Le deuxième film illustre un cas concret d’espionnage. »

Le commissaire déplore que ces questions sont encore trop souvent négligées dans les petites entreprises.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply