Feb 26 2015

Luxembourg va vivre au rythme du cinéma

Published by at 17:33 under LuxFilmFest

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG – Le Luxembourg City Film Festival démarre ce jeudi soir, et durera jusqu’au dimanche 8 mars.

Plus d’une centaine d’événements, dont de nombreuses projections à la Cinémathèque, au Ciné Utopia et à l’Utopolis. Une cinquantaine de films, dont dix en compétition et 19 sélectionnés pour le prix du jeune jury. Des ateliers, des soirées thématiques, de très vieux films aux Capucins ou encore un bar éphémère au Cercle Cité… Pendant les deux semaines à venir, Luxembourg-Ville va vivre au rythme du Luxembourg City Film Festival, qui démarre ce soir avec «Big Eyes», le dernier Tim Burton. «Pour faire un festival, il faut créer une ambiance, pas seulement montrer des films. Les organisateurs ont réussi cela», estime le cinéaste luxembourgeois Jean-Claude Schlim, qui assistera comme spectateur cinéphile à l’édition 2015.

«Le programme est intéressant, il y a un vrai travail pour trouver des films à travers le monde». Le réalisateur de «House of Boy» apprécie aussi «la vitrine du cinéma luxembourgeois», avec huit films grand-ducaux projetés, et «l’ouverture au public. C’est cela les vrais festivals dans les petites villes». Cette ouverture se manifeste d’abord par des prix attractifs, avec un pass à 20 euros, et par l’organisation de nombreux ateliers et soirées à thème.

Pour Guy Daleiden, directeur du Filmfund, le festival a ainsi des vertus pédagogiques, en plus d’être «un formidable outil pour la promotion du secteur cinématographique luxembourgeois». Le festival peut créer des vocations, mais aussi éduquer à l’image. «On voit des milliers d’images chaque jour. Aujourd’hui, les jeunes en consomment beaucoup et il n’existe pas d’outil pour leur apprendre à comprendre ce qu’ils voient. Là, on peut éduquer des adultes et des jeunes». Un registre dans lequel le festival pourrait «se spécialiser à l’avenir».

Informations pratiques

Le Pass festival à 20 euros permet d’accéder aux séances publiques du festival, hors événements spéciaux signalés comme tels. Sans pass, les billets sont à cinq euros par séance en tarif normal.

Le tarif réduit, pour les moins de 16 ans, les étudiants, les chômeurs, personnes à mobilité réduite et détenteurs du Kulturpass, est à 3,50 euros. La programmation complète est disponible sur le site du festival.

Comments

comments

SOURCE: http://www.lessentiel.lu

LUXEMBOURG – Le Luxembourg City Film Festival démarre ce jeudi soir, et durera jusqu’au dimanche 8 mars.

Plus d’une centaine d’événements, dont de nombreuses projections à la Cinémathèque, au Ciné Utopia et à l’Utopolis. Une cinquantaine de films, dont dix en compétition et 19 sélectionnés pour le prix du jeune jury. Des ateliers, des soirées thématiques, de très vieux films aux Capucins ou encore un bar éphémère au Cercle Cité… Pendant les deux semaines à venir, Luxembourg-Ville va vivre au rythme du Luxembourg City Film Festival, qui démarre ce soir avec «Big Eyes», le dernier Tim Burton. «Pour faire un festival, il faut créer une ambiance, pas seulement montrer des films. Les organisateurs ont réussi cela», estime le cinéaste luxembourgeois Jean-Claude Schlim, qui assistera comme spectateur cinéphile à l’édition 2015.

«Le programme est intéressant, il y a un vrai travail pour trouver des films à travers le monde». Le réalisateur de «House of Boy» apprécie aussi «la vitrine du cinéma luxembourgeois», avec huit films grand-ducaux projetés, et «l’ouverture au public. C’est cela les vrais festivals dans les petites villes». Cette ouverture se manifeste d’abord par des prix attractifs, avec un pass à 20 euros, et par l’organisation de nombreux ateliers et soirées à thème.

Pour Guy Daleiden, directeur du Filmfund, le festival a ainsi des vertus pédagogiques, en plus d’être «un formidable outil pour la promotion du secteur cinématographique luxembourgeois». Le festival peut créer des vocations, mais aussi éduquer à l’image. «On voit des milliers d’images chaque jour. Aujourd’hui, les jeunes en consomment beaucoup et il n’existe pas d’outil pour leur apprendre à comprendre ce qu’ils voient. Là, on peut éduquer des adultes et des jeunes». Un registre dans lequel le festival pourrait «se spécialiser à l’avenir».

Informations pratiques

Le Pass festival à 20 euros permet d’accéder aux séances publiques du festival, hors événements spéciaux signalés comme tels. Sans pass, les billets sont à cinq euros par séance en tarif normal.

Le tarif réduit, pour les moins de 16 ans, les étudiants, les chômeurs, personnes à mobilité réduite et détenteurs du Kulturpass, est à 3,50 euros. La programmation complète est disponible sur le site du festival.

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |