Nov 20 2009

“Ce cher mois d’août” en présence du réalisateur

Published by at 19:41 under Screening Room

cna
Le CNA a le plaisir de vous inviter à la projection du documentaire de Miguel Gomes, “Ce cher mois d’août”, ce samedi 21/11 à 19h au CinéStarlight, en présence du réalisateur. L’entrée est gratuite et la projection sera suivie d’un drink.

Ce cher mois d’août
de Miguel Gomes
2008 / Portugal – France / 35 mm / 147 mn /
VO sous-titrée en français
Au coeur du Portugal montagnard, le mois d’août décuple la population et ses activités. Les gens rentrent
au pays, tirent des feux d’artifice, contrôlent les
incendies, font du karaoké, se jettent du pont, chassent
le sanglier, boivent de la bière, font des enfants.
Si le réalisateur et l’équipe du film étaient allés droit
au but, résistant à la fête, le synopsis se réduirait à :
“Ce cher mois d’août suit les relations sentimentales
entre le père, la fille et son cousin, musiciens d’un
groupe de musique de bal”. Amour et musique, donc.
“La douceur frémissante d’un soir d’été portugais…
Foutraque, langoureux, le deuxième film de Miguel
Gomes offre un moment de bonheur…
“À la fois demi-vérité et demi-mensonge” selon le
réalisateur, ce film semble susciter la rencontre
posthume de Paolo Rocha et Jean Eustache. C’est
dire à quel point sa liberté est étourdissante.”
(Jacques Mandelbaum, “Le Monde”.)

Comments

comments

cna
Le CNA a le plaisir de vous inviter à la projection du documentaire de Miguel Gomes, “Ce cher mois d’août”, ce samedi 21/11 à 19h au CinéStarlight, en présence du réalisateur. L’entrée est gratuite et la projection sera suivie d’un drink.

Ce cher mois d’août
de Miguel Gomes
2008 / Portugal – France / 35 mm / 147 mn /
VO sous-titrée en français
Au coeur du Portugal montagnard, le mois d’août décuple la population et ses activités. Les gens rentrent
au pays, tirent des feux d’artifice, contrôlent les
incendies, font du karaoké, se jettent du pont, chassent
le sanglier, boivent de la bière, font des enfants.
Si le réalisateur et l’équipe du film étaient allés droit
au but, résistant à la fête, le synopsis se réduirait à :
“Ce cher mois d’août suit les relations sentimentales
entre le père, la fille et son cousin, musiciens d’un
groupe de musique de bal”. Amour et musique, donc.
“La douceur frémissante d’un soir d’été portugais…
Foutraque, langoureux, le deuxième film de Miguel
Gomes offre un moment de bonheur…
“À la fois demi-vérité et demi-mensonge” selon le
réalisateur, ce film semble susciter la rencontre
posthume de Paolo Rocha et Jean Eustache. C’est
dire à quel point sa liberté est étourdissante.”
(Jacques Mandelbaum, “Le Monde”.)

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply