Nov 22 2011

Mythologies

Published by at 12:47 under Deal Production,TV

SOURCE; http://www.land.lu

Weemseesdet, la première sitcom luxembourgeoise, est pionnière dans tous les sens du terme. Et intéresse surtout pour les symboliques qu’elle invoque – pas toutes positives

J’avoue, j’ai ri. C’est venu comme ça, je ne m’y attendais plus, après six épisodes un peu trop ennuyeux, soudain un éclat de rire : Georgette, la mère, raconte à sa voisine Francine que la veille, elle a rencontré un ancien collègue de lycée qui aurait réussi. Et de mettre Francine au défi de deviner ce qu’il est devenu. « Directeur de l’Enregistrement ?, s’enthousiasme Francine avec ce regard naïf que Désirée Nosbusch sait si bien jouer. Non, directeur au Cactus ? Euh, non, non, je sais, il travaille pour le grand-duc ! » Tous les hypothétiques rêves professionnels du Luxembourgeois moyen y sont, dans ce choix : l’État, la consommation et la cour grand-ducale – et l’horizon si borné de ces rêves. Le septième épisode de Weemseesdet, diffusé vendredi 11 novembre, était soudain comme une lueur d’espoir dans une sitcom trop sage et très maladroite jusqu’à présent.

Den vollständigen Beitrag finden Sie im neuen d’Lëtzebuerger Land am Zeitungskiosk.
Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

SOURCE; http://www.land.lu

Weemseesdet, la première sitcom luxembourgeoise, est pionnière dans tous les sens du terme. Et intéresse surtout pour les symboliques qu’elle invoque – pas toutes positives

J’avoue, j’ai ri. C’est venu comme ça, je ne m’y attendais plus, après six épisodes un peu trop ennuyeux, soudain un éclat de rire : Georgette, la mère, raconte à sa voisine Francine que la veille, elle a rencontré un ancien collègue de lycée qui aurait réussi. Et de mettre Francine au défi de deviner ce qu’il est devenu. « Directeur de l’Enregistrement ?, s’enthousiasme Francine avec ce regard naïf que Désirée Nosbusch sait si bien jouer. Non, directeur au Cactus ? Euh, non, non, je sais, il travaille pour le grand-duc ! » Tous les hypothétiques rêves professionnels du Luxembourgeois moyen y sont, dans ce choix : l’État, la consommation et la cour grand-ducale – et l’horizon si borné de ces rêves. Le septième épisode de Weemseesdet, diffusé vendredi 11 novembre, était soudain comme une lueur d’espoir dans une sitcom trop sage et très maladroite jusqu’à présent.

Den vollständigen Beitrag finden Sie im neuen d’Lëtzebuerger Land am Zeitungskiosk.
Retrouvez l’article complet dans l’édition actuelle du d’Lëtzebuerger Land, en vente en kiosques.

Comments

comments

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply