Dec 02 2013

Koaltiounsaccord

Published by at 16:50 under Uncategorized

Folgenden Punkten sinn laut dem Radio 100,7 aus dem Koalitiounsaccord “geleaked”:

Communication et Médias
 Réforme du Service information et presse pour le mettre au service de tous les membres du gouvernement
 Support de médias pluralistes et une qualité d’information élevée
 Renforcer système de soutien au secteur de la production audiovisuelle en tenant compte des nouvelles formes de production de contenus tels que le gaming et notamment ceux liées à la diffusion sur Internet
 Elaborer un nouvel accord de concession avec RTL et CLT/UFA
 Poursuite du développement des activités économiques et de recherche et
développement autour du secteur spatial/SES
 Renforcer et étendre le rôle du Luxembourg comme « European trusted information
center »
 Favoriser le développement des entreprises utilisatrices de services électroniques
 Développement des infrastructures et déploiement d’un réseau internet à haut débit
 Assurer la protection des infrastructures critiques et sensibilisation aux risques
 Garantir la neutralité de l’internet
 Assurer une régulation et une supervision forte et réactive: renforcer le rôle de la
Commission nationale de protection des données (CNPD) et le lien entre l’Institut
luxembourgeois de régulation (ILR) et le Conseil de la concurrence
 Développement de compétences numériques au niveau de l’éducation, de la
formation et de la recherche
 Renforcement de la digitalisation des services publics
 Post: assurer le service postal universel et réforme de la structure et le
fonctionnement de la direction de l’entreprise seront réformés

Culture
 Instauration de mécanismes de consultation régulière avec le milieu des acteurs culturels
 Promouvoir l’accès à la culture
 Soutien au développement des industries créatives
 Sensibilisation des jeunes générations aux arts et à la culture comme public et
participants
Stratégie culturelle et dialogue interculturel
 Analyse des forces et des faiblesses de la scène culturelle nationale, notamment en ce qui concerne la production, la programmation et la diffusion d’œuvres culturelles
 Elaboration à courte échéance d’un plan de développement culturel
 Assises culturelles annuelles
 Audit du Ministère de la Culture et meilleure gouvernance
 Analyse des moyens pour doter certaines institutions culturelles d’une gestion
administrative plus souple
 Plan d’action sur les industries créatives et la culture numérique, y inclus les
nouveaux médias et le gaming
Education et Formation
 Faciliter l’accès des enfants et des adolescents à la culture et à la création
 Revalorisation des activités culturelles dans le cursus éducatif
Amélioration des conditions-cadre pour les artistes
 Amélioration de la protection sociale des artistes et des travailleurs culturels
 Adaptation et mise en pratique du nouveau statut de l’artiste professionnel
indépendant et de l’intermittent du spectacle
3
 Mesures adaptées de formation continue et bourses permettant des formations internationales
 Stimuler les investissements privés par le biais du mécénat et de la philanthropie
 Défense du principe de la libre circulation des artistes et des spectacles en Europe
 Procédures administratives plus simples et transparentes au niveau des subventions
Promotion nationale et internationale
 Renforcement des déplacements de promotion à l’étranger et échange d’artistes au sein de la Grande Région
 Visites officielles à l’étranger avec composante culturelle et implication accrue des ambassades et consulats
 Idée d’un bureau de promotion unique et synergies avec les domaines économiques et touristiques
Politique de subventionnement et de conventionnement
 Réévaluation complète des conventions et de la liste des bénéficiaires
 Règles claires, transparentes et identiques pour les aides publiques
 Analyser l’opportunité d’avoir un seul lieu comme siège commun pour le ministère et
ses différentes instances culturelles
La culture en tant que facteur d’intégration
 Accès pour tous les citoyens et intégration des non-luxembourgeois
Infrastructures
 Amélioration des infrastructures (salles de répétition, ateliers pour peintres et sculpteurs, etc.)
 Achèvement du site des Rotondes et relance d’autres projets comme les Ardoisières de Martelange ou la Halle des Soufflantes de Belval
Protection de l’héritage et du patrimoine culturel national
 Nouveaux locaux pour les Archives et la Bibliothèque Nationale
 Mise en place de normes de conservation et d’archivage appropriées pour les
documents publics
Culture et mémoire
 Création d’un Institut d’Histoire du temps présent (« Institut für Zeitgeschichte ») Protection des sites et monuments
 Réforme de la loi sur la conservation et la protection des sites et monuments

Comments

comments

Folgenden Punkten sinn laut dem Radio 100,7 aus dem Koalitiounsaccord “geleaked”:

Communication et Médias
 Réforme du Service information et presse pour le mettre au service de tous les membres du gouvernement
 Support de médias pluralistes et une qualité d’information élevée
 Renforcer système de soutien au secteur de la production audiovisuelle en tenant compte des nouvelles formes de production de contenus tels que le gaming et notamment ceux liées à la diffusion sur Internet
 Elaborer un nouvel accord de concession avec RTL et CLT/UFA
 Poursuite du développement des activités économiques et de recherche et
développement autour du secteur spatial/SES
 Renforcer et étendre le rôle du Luxembourg comme « European trusted information
center »
 Favoriser le développement des entreprises utilisatrices de services électroniques
 Développement des infrastructures et déploiement d’un réseau internet à haut débit
 Assurer la protection des infrastructures critiques et sensibilisation aux risques
 Garantir la neutralité de l’internet
 Assurer une régulation et une supervision forte et réactive: renforcer le rôle de la
Commission nationale de protection des données (CNPD) et le lien entre l’Institut
luxembourgeois de régulation (ILR) et le Conseil de la concurrence
 Développement de compétences numériques au niveau de l’éducation, de la
formation et de la recherche
 Renforcement de la digitalisation des services publics
 Post: assurer le service postal universel et réforme de la structure et le
fonctionnement de la direction de l’entreprise seront réformés

Culture
 Instauration de mécanismes de consultation régulière avec le milieu des acteurs culturels
 Promouvoir l’accès à la culture
 Soutien au développement des industries créatives
 Sensibilisation des jeunes générations aux arts et à la culture comme public et
participants
Stratégie culturelle et dialogue interculturel
 Analyse des forces et des faiblesses de la scène culturelle nationale, notamment en ce qui concerne la production, la programmation et la diffusion d’œuvres culturelles
 Elaboration à courte échéance d’un plan de développement culturel
 Assises culturelles annuelles
 Audit du Ministère de la Culture et meilleure gouvernance
 Analyse des moyens pour doter certaines institutions culturelles d’une gestion
administrative plus souple
 Plan d’action sur les industries créatives et la culture numérique, y inclus les
nouveaux médias et le gaming
Education et Formation
 Faciliter l’accès des enfants et des adolescents à la culture et à la création
 Revalorisation des activités culturelles dans le cursus éducatif
Amélioration des conditions-cadre pour les artistes
 Amélioration de la protection sociale des artistes et des travailleurs culturels
 Adaptation et mise en pratique du nouveau statut de l’artiste professionnel
indépendant et de l’intermittent du spectacle
3
 Mesures adaptées de formation continue et bourses permettant des formations internationales
 Stimuler les investissements privés par le biais du mécénat et de la philanthropie
 Défense du principe de la libre circulation des artistes et des spectacles en Europe
 Procédures administratives plus simples et transparentes au niveau des subventions
Promotion nationale et internationale
 Renforcement des déplacements de promotion à l’étranger et échange d’artistes au sein de la Grande Région
 Visites officielles à l’étranger avec composante culturelle et implication accrue des ambassades et consulats
 Idée d’un bureau de promotion unique et synergies avec les domaines économiques et touristiques
Politique de subventionnement et de conventionnement
 Réévaluation complète des conventions et de la liste des bénéficiaires
 Règles claires, transparentes et identiques pour les aides publiques
 Analyser l’opportunité d’avoir un seul lieu comme siège commun pour le ministère et
ses différentes instances culturelles
La culture en tant que facteur d’intégration
 Accès pour tous les citoyens et intégration des non-luxembourgeois
Infrastructures
 Amélioration des infrastructures (salles de répétition, ateliers pour peintres et sculpteurs, etc.)
 Achèvement du site des Rotondes et relance d’autres projets comme les Ardoisières de Martelange ou la Halle des Soufflantes de Belval
Protection de l’héritage et du patrimoine culturel national
 Nouveaux locaux pour les Archives et la Bibliothèque Nationale
 Mise en place de normes de conservation et d’archivage appropriées pour les
documents publics
Culture et mémoire
 Création d’un Institut d’Histoire du temps présent (« Institut für Zeitgeschichte ») Protection des sites et monuments
 Réforme de la loi sur la conservation et la protection des sites et monuments

Comments

comments

No responses yet

Comments are closed at this time.

Trackback URI |